CEA-ONU | Lancement d’une plate-forme d’information en Afrique pour 600 millions d’utilisateurs

CEA-ONU | Lancement d’une plate-forme d’information en Afrique pour 600 millions d’utilisateurs

La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA-ONU) et ses partenaires vont lancer mardi la plate-forme africaine d’information basée sur la téléphonie mobile pour fournir à plus de 600 millions d’utilisateurs à travers le continent les derniers conseils de santé publique.

Cette plate-forme utilise un mélange de menus à commande vocale et textuelle. Le service gratuit a été développé par la CEA-ONU en collaboration avec 4 grands opérateurs de réseaux mobiles et un intégrateur de données.

La plate-forme exploite les canaux mobiles à bande étroite en utilisant une combinaison de texte de données de services supplémentaires non structurées (USSD) et d’interactions vocales, de réponse vocale interactive (VRI). Du côté du haut débit, la plate-forme utilise les données publiques des canaux numériques, y compris les médias en ligne et réseaux sociaux. En utilisant la bande étroite et le haut débit mobiles, elle peut atteindre les utilisateurs 3G / smartphones et les abonnés mobiles avec des portables 2G de génération antérieure, également appelés téléphones de fonction, indique la CEA-ONU dans un communiqué de presse.

La plate-forme africaine d’information sur les communications fournira également aux groupes de travail nationaux et régionaux sur le COVID des données d’enquête générées par les utilisateurs et des informations exploitables sur la santé et l’économie. Elle permettra également aux groupes de travail sur le COVID de déployer des ressources sanitaires et économiques pour atténuer les effets de la pandémie, est-il souligné.

Le déploiement de la phase I, commençant le 23 juin courant couvrira les utilisateurs mobiles dans plus de 23 pays, représentant plus de 80 pc du total des abonnés mobiles en Afrique. Les utilisateurs pourront accéder aux avis de santé et aux conseils médicaux locaux, y compris à un détecteur de symptômes.

Au cours de la Phase II, dans quelques mois, le service englobera 20 pc d’utilisateurs mobiles africains supplémentaires et s’élargira pour inclure la communication économique et humanitaire.

Les autorités nationales seront en mesure de diffuser des messages au niveau communautaire pour le bien-être social, par exemple, faciliter le transfert d’espèces (y compris les paiements électroniques), envoyer des informations ciblées sur la distribution alimentaire locale ou l’approvisionnement en eau potable, ajoute la CEA-ONU.

LR

Voir aussi

La Banque Mondiale Approuve Une Aide De 25 Millions De Dollars Pour La Zambie

La Banque mondiale approuve une aide de 25 millions de dollars pour la Zambie

La Banque mondiale a approuvé une aide financière de 25 millions de dollars pour soutenir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.