Marche Verte | Le 6 novembre 1975, une date clé de l’Histoire du Maroc contemporain

Le Maroc célèbre le 6 novembre de chaque année

Le Maroc célèbre le 6 novembre de chaque année, l’anniversaire de la Marche Verte. Une épopée marquée d’une pierre blanche pour avoir contribué au parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume.

Lancée par feu SM Hassan II, cette étape phare de l’Histoire contemporaine du Maroc illustre parfaitement le lien fort entre le Trône et le peuple. En pareil jour il y a 45 ans, une marée humaine, venant des différentes villes et régions du pays, s’est dirigée paisiblement et de manière organisée, vers les provinces du Sud pour traverser à pas sûrs les frontières chimériques et hisser fièrement le drapeau national dans le ciel de ce territoire qui a toujours fait partie intégrante du Royaume. 

Plus de 350.000 volontaires civils ont répondu de manière spontanée à l’appel lancé par feu SM Hassan II. C’est suite à la confirmation par la Cour Internationale de Justice (CIJ) de La Haye de l’existence de liens juridiques et d’allégeance entre les Sultans du Maroc et les tribus sahraouies que le défunt Souverain avait lancé son appel le 16 octobre 1975.

L’avis de la CIJ, qui avait expliqué que le Sahara n’a jamais été «terra-nullius» et qu’il y avait des «liens juridiques d’allégeance» entre ce territoire et le Royaume du Maroc, représentait une reconnaissance de la légitimité des revendications du Royaume pour le recouvrement de ses territoires spoliés et a servi d’élément déclencheur pour cette marche qui a scellé le retour triomphal de ce territoire dans le giron de la mère patrie.

Cet événement remarquable est devenu un symbole pour toute une nation et traduit la volonté de tout un pays à un développement durable, global et harmonieux. Développement qui se poursuit encore aujourd’hui, sous le règne de SM le Roi Mohammed VI, à travers une série de projets d’envergures ayant marqué une véritable mue économique et sociale des provinces du Sud.

Dotées d’un nouveau modèle de développement économique avec une enveloppe budgétaire de plusieurs dizaines de milliards de dirhams depuis 2015, le Sahara est en phase de s’imposer comme centre économique assurant la liaison entre le Maroc et son prolongement africain.

LR

Voir aussi

Le Maroc a fait le choix de la durabilité bien avant la pandémie

Le Maroc a fait le choix de la durabilité bien avant la pandémie (MASEN)

Bien avant la pandémie de la Covid-19, le Maroc a mis en place une vision …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.