Flash Infos

Ambassadeurs du Maroc, finie la «récré» !

Ambassadeurs maroc septembre 2013

Dans un message aux diplomates marocains en poste dans les divers pays du monde, SM Mohammed VI a appelé à une diplomatie dynamique et anticipative, avec des objectifs précis.

Le siège du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération à Rabat a abrité, du 30 août au 1er septembre 2013, une grande conférence des ambassadeurs du Maroc. Première du genre, cette réunion, tenue suivant les traditions suivies par la plupart des diplomaties dans le monde, a été l’occasion de permettre aux diplomates marocains venus de loin d’engager une réflexion sur les multiples défis auxquels la diplomatie marocaine est confrontée au quotidien, de s’adapter avec efficacité et professionnalisme à un environnement international complexe, vivant au rythme de changements et d’événements aussi variés que multiples, de rendre la diplomatie marocaine plus performante et plus rayonnante et de conforter la position du Maroc en tant que membre de la communauté internationale agissant et responsable.

Assurer la promotion du Label Maroc

L’organisation de cette conférence est intervenue -le message royal l’a relevé- dans des circonstances, un contexte et un environnement internationaux complexes, évoluant au rythme de changements et d’événements aussi rapides que variés. Cette réunion des ambassadeurs marocains a été marquée par la vision royale de la diplomatie marocaine. SM le Roi a proposé aux participants une véritable feuille de route. Dans un message aux participants, lu par Saâd-Eddine El Othmani, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, le Souverain a appelé les diplomates marocains à engager entre eux les consultations et les concertations nécessaires afin de définir les actions et les initiatives devant régir, conformément aux orientations royales, le fonctionnement de la diplomatie marocaine pour les années à venir.
Le message royal a invité la diplomatie marocaine à «renforcer l’action visant à assurer la promotion du Label Maroc qui tire sa force et sa richesse des réformes profondes que nous avons initiées».

Diplomatie parallèle

Le message royal a donné une place de choix à la diplomatie parallèle. Ainsi, parlementaires et société civile ont été invités par le Souverain à mettre leur compétence au service de la diplomatie marocaine. Dans un monde où les parlements, les partis politiques, les organisations non gouvernementales (ONG), les médias et les acteurs académiques et culturels constituent d’importants pôles d’influence, les efforts officiels «demeurent à eux seuls insuffisants», relève le message. Le Souverain a en outre appelé les diplomates marocains à redoubler d’efforts en s’ouvrant davantage sur les acteurs présents sur la scène extérieure en les encourageant à se mettre en rapport avec leurs homologues marocains.

Solidarité avec les pays frères et amis

Au Label Maroc, le message royal a réservé une place de choix confortée par les grandes réformes entreprises par le Souverain, l’Etat de droit et l’attachement irréversible aux principes de pluralisme politique et de participation constructive, en accord avec les traditions et les valeurs enracinées au pays. A savoir, un Maroc acteur infatigable de la paix et du respect de la légalité internationale, ouvert sur son époque, respectueux des idéaux universels, attaché aux vertus du dialogue, de la concertation et de la persuasion et clairement solidaire avec les peuples frères et les Etats amis.

Défense de l’intégrité territoriale

Volet intégrité territoriale, SM le Roi a appelé les diplomates à exploiter au mieux les développements positifs qu’a connus la question du Sahara marocain, surtout après l’initiative audacieuse du Maroc relative à l’autonomie des provinces du sud, laquelle a bénéficié d’un soutien constant et croissant de par le monde.

Diplomatie économique

Le message royal a en outre engagé la diplomatie à renforcer son action visant à donner la priorité à une diplomatie économique audacieuse, capable de mobiliser des énergies pour développer les partenariats, attirer les investissements, promouvoir l’attractivité du pays et intensifier les échanges extérieurs.

Maghreb, un choix stratégique

Le Souverain a regretté le blocage de la construction du Grand Maghreb alors que, a souligné le Roi, «toutes les conditions requises sont réunies», l’union maghrébine constituant pour le Maroc «un choix stratégique énoncé dans la constitution».
De même, le message royal a appelé à «redoubler d’efforts pour diversifier et consolider nos relations avec l’Europe et l’ensemble de ses Etats membres» et à «poursuivre l’action visant à renforcer les relations du Royaume avec les pays frères et amis». Il a enfin appelé à protéger les intérêts de la communauté marocaine à l’étranger, à défendre ses acquis sociaux et à améliorer les services qui lui sont offerts.
C’est dire tout le travail qui attend désormais les ambassadeurs du Maroc dans le monde, dont la mission ne se limitera plus à célébrer les fêtes nationales et envoyer des rapports dressant des constats…

Voir aussi

Création d’entités fantoches une provocation qui atteste de la faiblesse et la fausseté des allégations du polisario

Création d’entités fantoches | Une provocation qui atteste de la faiblesse et la fausseté des allégations du “polisario”

L’annonce faite par des individus, qui prétendent indûment la défense des droits de l’Homme, de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.