Aqmi : Moktar Belmokhtar n’est pas mort

Moktar belmokhtar

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a démenti la mort du chef djihadiste algérien, Mokhtar Belmokhtar, dans une frappe américaine en Libye, dans un communiqué mis en ligne. «Le moujahid Khaled Abou al-Abbas est toujours vivant et se porte bien», indique l’organisation sur des sites jihadistes, utilisant le nom sous lequel Belmokhtar est largement connu dans les milieux jihadistes.
Cette annonce confirme celle du groupe Al-Mourabitoune, dirigé par Belmokhtar, qui avait démenti sa mort dans un communiqué cité par l’agence privée mauritanienne Al-Akhbar. Peu de temps avant ce communiqué, le ministre français de la Défense, Jean-Yves le Drian, avait annoncé sur BFMTV que la mort du chef islamiste algérien était «très probable» mais pas certaine.
Mokhtar Belmokhtar, né en 1972 en Algérie, est considéré comme l’organisateur de la prise d’otages de janvier 2013 sur le complexe gazier d’In Amenas en Algérie.

Quarante personnes qui travaillaient sur le site avaient été tuées. Il est également connu pour avoir enlevé plusieurs étrangers. Washington a mis sa tête à prix pour 5 millions de dollars. Il avait déjà été donné pour mort par le Tchad en avril 2013, mais il avait revendiqué le mois suivant un double attentat-suicide meurtrier au Niger.
En mai, Belmokhtar avait réaffirmé la loyauté de son groupe à Al-Qaïda et démenti l’allégeance à l’Etat islamique (EI) proclamée par un autre dirigeant des Al-Mourabitoune, laissant présager une sérieuse discorde dans la hiérarchie du mouvement.

Patrice Zehr

Voir aussi

Union européenne,vaccin anti-Covid

UE/Covid | Plus de la moitié des adultes complètement vaccinés

Plus de la moitié des citoyens adultes de l’Union européenne (UE) sont entièrement vaccinés contre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.