L’Onhym fait le point de la prospection

Amina benkhadra dg onhym photo le Reporter

Entretien avec Amina Benkhadra, Directeur Général de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (Onhym)

«2013 et 2014, des années record en programmations de travaux et investissements!»

La mission de l’Onhym consiste à trouver du pétrole ou du gaz. Est-ce le cas ?

L’Onhym continue de déployer tous ses efforts pour encourager et intensifier l’exploration pétrolière des bassins sédimentaires marocains, par ses propres moyens ou en partenariat.

Avec quels résultats ?

Les efforts entrepris par l’Onhym ont été couronnés par le développement du portefeuille de partenariat de l’Office le rendant aussi riche que diversifié.
31 sociétés pétrolières internationales, parmi lesquelles des majors, des Super indépendants et des Indépendants, opèrent actuellement dans les différentes régions du Maroc aussi bien en offshore qu’en onshore.

Où en est leur prospection ?

Aujourd’hui, les zones les plus avancées en termes d’exploration verront la réalisation des puits d’exploration durant la fin de l’année 2013 et courant de l’année 2014.
Ainsi, 11 puits seront forés sur les zones où nos partenaires ont évalué un potentiel de ressources risquées. D’ailleurs 3 puits ont démarré ce mois-ci:
au large d’Agadir Sidi Ifni, sur le permis de Foum Draa ; dans le Gharb ; et à Sidi Mokhtar, dans le bassin d’Essaouira.
Pour les 8 autres, 4 sont dans la région du Gharb, 3 dans le Sebou et 1 à Tarfaya Offshore.
Par ailleurs, 20 forages sont prévus en 2014.

Sait-on quel est le potentiel ?

Il convient de préciser que l’évaluation du potentiel pétrolier d’un bassin nécessite de nombreuses analyses et études progressives, parfois très longues, selon la nature et la complexité géologique du bassin considéré. Ces travaux et investigations ont recours à des techniques, en perpétuelle évolution, et demandent des investissements très lourds.
Seule la réalisation des forages et de tests pourrait éclairer sur l’existence ou non d’hydrocarbures.
Cependant, les experts internationaux des compagnies qui opèrent en onshore et en offshore marocain concordent à qualifier notre pays de région potentiellement encourageante.

Et l’avis de l’Onhym ?

L’Onhym, dans le cadre d’une action planifiée, et en concordance avec sa stratégie globale, poursuivra l’impulsion et la consolidation de la nouvelle dynamique de l’exploration pétrolière, en attirant le maximum d’investisseurs internationaux, en intensifiant davantage les travaux de recherche dans notre pays, tout en espérant avoir des résultats probants dans un proche avenir.

Propos recueillis par BA

Domaine minier, au 16 août 2013 (Source ONHYM)

Domaine minier

Voir aussi

Sahara La Jordanie va ouvrir un Consulat général à Laâyoune

Laâyoune | L’alliance entre le Maroc et la Jordanie ne faiblit pas

L’inauguration jeudi d’un consulat général du Royaume de Jordanie à Laâyoune vient illustrer à merveille …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.