Lydec | Une galerie de stockage pour protéger Casablanca des inondations

Lydec,Casablanca

Galerie de stockage des eaux pluviales de Hay Sadri

Depuis le démarrage de ses activités au Maroc en 1997, Lydec a réalisé d’importants investissements dédiés à l’assainissement liquide. Aujourd’hui, la galerie de stockage des eaux pluviales de Hay Sadri protègera des inondations toute la partie Est de Casablanca.  

C’est ainsi que le gestionnaire délégué des services de distribution d’eau et d’électricité, l’​assainissement liquide et de l’éclairage public à Casablanca, a investi 26,4MMDH dont environ 45% dédiés à l’assainissement liquide, ce qui a permis de résorber de nombreux points d’inondations et de dépolluer toute la côte Est de Casablanca, notamment au niveau des communes de Dar Bouazza et de Médiouna. En 2020, les investissements alloués à l’assainissement liquide ont atteint plus 586MDH.

Fin du cauchemar pour les habitants de Hay Sadri !

Lancés par Lydec en décembre 2018, les travaux de réalisation de la galerie de stockage des eaux pluviales de Hay Sadri à Casablanca, sont totalement achevés. A l’invitation du top management de Lydec, les représentants de la presse nationale écrite et audiovisuelle ont effectué une visite de terrain, lundi 5 juillet 2021, dans ce grand chantier dont l’objectif est de protéger le quartier Hay Sadri et les quartiers avoisinants, contre les inondations à travers le stockage d’un volume d’eaux pouvant aller jusqu’à 14.000 m³ durant les épisodes pluvieux. D’un coût de 182MDH, cet ouvrage protégera aussi l’avenue Mohamed Bouziane ainsi que le boulevard 10 mars, contre les débordements jusqu’à une intensité de pluie décennale de 22 mm par heure.

Dans une déclaration au Reporter, le Directeur Général de Lydec, Jean-Pascal Darriet, a indiqué que la réalisation de la galerie de stockage des eaux pluviales de Hay Sadri a été financée conjointement par Lydec à hauteur de 111MDH et le Fonds de Travaux de la gestion déléguée à Casablanca (71MDH). «Il s’agit d’un collecteur en fer à cheval d’une longueur d’environ 1,4 km et d’un diamètre de 4 mètres, enfoui à 30 mètres de profondeur et jusqu’à 40 mètres dans certains endroits», a précisé le DG de Lydec. JP Darriet a en outre indiqué que «malgré le contexte sanitaire lié à la Covid-19, les travaux de ce projet d’envergure ont été menés conformément au planning préétabli pour une durée totale de 25 mois, respectant ainsi les délais annoncés».

La galerie de stockage des eaux pluviales de Hay Sadri à Casablanca fait partie d’un projet structurant visant la protection de toute la partie Est de Casablanca contre les inondations. Selon des responsables de Lydec, il s’agit du Système de Renforcement Est (SRE) dont le coût global s’élève à plus de 2MMDH, selon une estimation préliminaire du Schéma Directeur de l’Assainissement Pluvial. A terme, le SRE sera constitué d’un collecteur de délestage de grande section qui sera réalisé en majorité en galerie, sur un linéaire de près de 18 km. Il permettra d’évacuer les eaux pluviales excédentaires vers la mer et de protéger ainsi toute la zone Est de la métropole casablancaise contre les débordements localisés. En attendant la réalisation de toutes les composantes du Système de Renforcement de la zone Est, la galerie de stockage des eaux pluviales de Hay Sadri, fonctionne d’ores et déjà d’une manière autonome, et assurera dès les prochaines pluies la protection de ce quartier.

D’autres quartiers suivront…

Lydec mène d’autres projets d’assainissement au niveau du Grand Casablanca. Pour accompagner l’urbanisation effrénée que connaissent les zones d’Errahma et de Hay Hassani et lutter contre les débordements au niveau de la Route Nationale numéro 1 (RN1) et du quartier Lissasfa, Lydec a lancé, fin 2018, le projet de mise en place d’un système d’assainissement des eaux usées et pluviales de ces zones. L’objectif est de protéger cette partie de Casablanca contre les inondations, mais aussi de collecter les eaux usées des lotissements en cours d’aménagement et ceux à venir et les acheminer jusqu’aux réseaux existants. Ce projet s’intègre également dans l’aménagement prévu de la voie RN1. Financé par le Fonds de la gestion déléguée à Casablanca (396MDH dont 304MDH pour les eaux pluviales), le projet du système d’assainissement liquide de la RN1 avance conformément au planning préétabli. La fin effective des travaux est prévue à la fin du mois de juillet 2021.  Le système d’assainissement des eaux pluviales de la zone de la RN1 est composé d’une galerie souterraine d’un diamètre de 2.800 mm et d’une longueur de 3,1 km, un Tronçon aval dont la longueur avoisine 1,4 kilomètre. Ce projet se compose également d’un tronçon amont de 1,7 kilomètre, un ouvrage de connexion au Super Collecteur Ouest (SCO) sous forme hélicoïdale d’une profondeur de 22 mètres, et de collecteurs de desserte des eaux pluviales atteignant jusqu’à 2.000 mm de diamètre, sur un linéaire de 4 kilomètres.

Depuis le démarrage de ses activités au Maroc en 1997, Lydec a réalisé d’importants investissements. C’est ainsi que la Gestion Déléguée a investi 26,4MMDH dont 45% dédiés à l’assainissement liquide, ce qui a permis de résorber de nombreux points d’inondations et de dépolluer toute la côte Est de Casablanca, notamment dans les communes de Dar Bouazza et de Médiouna. En 2020, les investissements alloués à l’assainissement liquide ont atteint plus 586MDH.

Mohcine Lourhzal

———

Trémie des Almohades

Le collecteur «Delure» renforcé

Lydec,Casablanca

Travaux de renforcement et de déviation du collecteur «Delure», aujourd’hui achevés.

———

Lydec a accompagné de bout en bout la réalisation de la trémie des Almohades, projet structurant de la ville de Casablanca. La partie la plus importante de cette contribution a été le renforcement du réseau d’assainissement pluvial. Lydec a ainsi mené des travaux sur le collecteur historique des eaux pluviales «Delure», nécessitant un investissement de 53MDH. Le tracé de la trémie des Almohades empiétait sur ce collecteur. Il était donc nécessaire de le déplacer et de le renforcer pour lutter contre les débordements pendant les épisodes pluvieux. Le passage de cette trémie à plus de 10 mètres en dessous du niveau de la mer, en longeant la côte depuis la mosquée Hassan II jusqu’à place Zellaqa, a constitué une contrainte pour l’évacuation des eaux pluviales du collecteur «Delure», au niveau de la jetée Moulay Youssef. Pour dépasser cette contrainte, il a fallu réaliser un siphon d’une profondeur de 11 mètres qui passe sous la trémie pour remonter du côté nord afin de se rejeter à un niveau supérieur au niveau de la mer. Cette réalisation est une première dans la gestion des réseaux d’assainissement liquide de Casablanca. Le nouveau collecteur des eaux pluviales «Delure» débute à partir du boulevard Houphouet Boigny à côté de la gare Casa-Port. Il longe ensuite le boulevard des Almohades en passant entre le port de Casablanca et l’ancienne Médina allant vers la mosquée Hassan II. Il passe en siphon sous la nouvelle trémie au niveau du boulevard Sour Jdid pour enfin rejoindre la jetée Moulay Youssef.

———

Les engagements qualité de Lydec

Des chiffres qui ne trompent pas

-Une surveillance des infrastructures 24h/24 et 7j/7

-Des activités certifiées ISO 9001, OHSAS 18001, SO 45001 et SO 14001

-6.767 km de réseaux d’assainissement liquide

-161 stations de relevage des eaux usées et pluviales

-2 stations de prétraitement des eaux usées à El Hank côté Ouest et Eaucéan à Sidi Bernoussi côté Est

-Une Station d’épuration des eaux usées à Médiouna, certifiée ISO 14001 version 2015

-144 bassins d’eaux pluviales et bassins de stockage

-73 stations de contrôle et de surveillance des eaux de baignade

Voir aussi

Covid-19

Covid-19 | Le Maroc futur fer de lance de la production de vaccins en Afrique (TV5)

Le Maroc va devenir le “futur fer de lance de la production de vaccins en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.