Tindouf : Une situation de plus en plus insoutenable

Tindouf : Une situation de plus en plus insoutenable

L’Association des Amis du Royaume du en Argentine () a condamné la répression brutale exercée par le contre les séquestrés des .

Elle a appelé la communauté internationale à mettre en place les mécanismes appropriés permettant le recensement des populations de ces camps de séquestration qui connaissent des violations quotidiennes des .

Pas plus tard que le 6 mai 2019, un jeune séquestré, dénommé de son vivant Ahmed Mahmoud Dih, a été retrouvé mort près des . Il aurait, d’après sa famille, tenté de fuir les camps à bord d’une jeep.

Coincé au milieu du désert à cause d’un problème au niveau du moteur du véhicule, le défunt serait probablement mort de faim et de soif. Ce drame est venu alourdir davantage l’ambiance déjà délétère dans les camps de séquestration où les sit-in se poursuivent depuis le 1er février 2019.

LR

Lire aussi
Mohamed Bouden, politologue

Voir aussi

Narsa

Aïd Al Fitr | La NARSA appelle à davantage de vigilance sur les routes

L’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) appelle les usagers de la route à redoubler …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...