SNPM-ANME | Signature d’une Convention sociale portant revalorisation des salaires des professionnels des médias

Le Syndicat National de la Presse Marocaine (SNPM) et l’Association Nationale des Médias et des Editeurs (ANME) ont signé une convention sociale qui prévoit une augmentation, en deux tranches, des salaires des journalistes des entreprises médiatiques nationales, de 2.000 dirhams par mois et ceux des employés de 1.000 dirhams.

Un communiqué commun de l’Association Nationale des Médias et des Editeurs et du Syndicat National de la Presse Marocaine, ainsi qu’un autre du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, qui a abrité la cérémonie de signature, jeudi 16 février 2023, annoncent qu’il a été décidé, en vertu de cette convention, une augmentation générale nette, fixée à 2.000 dirhams par mois, des salaires des journalistes professionnels, ayant une ancienneté de plus de quatre ans, laquelle sera versée en deux tranches.

La première, trois mois après la signature de l’accord et la deuxième, une année après le versement de la première tranche. 

CNP : Moujahid et Ouriaghli pour un premier tir d’essai

Il a également été décidé une augmentation nette de 1.000 dirhams par mois des salaires des employés des entreprises de presse qui ont une ancienneté de plus de quatre ans au sein de l’entreprise.

L’augmentation sera versée aussi en deux tranches, la première trois mois après la signature de l’accord (2023) et la seconde, un an après la première tranche (2024).

Cette convention bilatérale s’assigne pour objectifs de renforcer les mécanismes de gouvernance du secteur, de soutenir les investissements dans les entreprises médiatiques, de motiver les journalistes et les employés des entreprises médiatiques nationales et de valoriser leurs efforts, soulignent les communiqués.

Signée en présence du ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mehdi Bensaïd,  cette convention s’inscrit dans le cadre des mesures sociales visant l’amélioration des conditions matérielles et sociales des conditions des journalistes des entreprises médiatiques nationales, à laquelle veillent autant les signataires que le gouvernement.

ANME-FRMF | Les faiseurs de l'exploit du Maroc au Mondial du Qatar, fêtés en héros à Casablanca !

Le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication assure, dans ce cadre, qu’il «restera ouvert à tous les acteurs de la scène médiatique dans le but d’améliorer les revenus des journalistes, hommes et femmes et de tous les employés des entreprises médiatiques nationales». Par ailleurs, le ministère souligne que dans le cadre de l’accompagnement des investissements des entreprises médiatiques et de la garantie d’un journalisme sérieux, responsable, efficace et influent sur le plan national et international, il s’attellera à l’augmentation du soutien public, assurant que le décret y afférant qui sera promulgué durant les prochaines semaines, concerne toutes les entreprises médiatiques nationales remplissant les conditions, en coordination avec le ministère délégué auprès du ministère de l’Économie et des Finances, chargé du budget.

,

Voir aussi

SIEL | L’IA au centre d’une rencontre organisée par le Secrétariat général du gouvernement

Le stand du Secrétariat général du gouvernement au 29e Salon internationale de l’édition et du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...