Nouveau Modèle de Développement | SM le Roi trace les contours du Maroc de demain

Maroc-NMD,CSMD

Chakib Benmoussa, remettant à SM le Roi, le rapport de la CSMD sur le NMD du Maroc

Le Maroc a beaucoup changé. Les aspirations de la population ne sont plus ce qu’elles étaient.

La crise sanitaire due au nouveau Coronavirus (Covid-19) a révélé au grand jour certaines inégalités et dysfonctionnements persistants. Dans ce contexte, une réflexion profonde sur un nouveau modèle de développement audacieux et original, s’est imposée comme une évidence. En application des Hautes instructions Royales, la Commission Spéciale sur le nouveau Modèle de Développement (CSMD), a été créée fin 2019, présidée par Chakib Benmoussa. Forte de sa pluralité et son ouverture, la CSMD a passé au crible, pendant plus d’un an, les principaux freins qui empêchent le Maroc d’atteindre une croissance durable, profitable à tous les Marocains.

La particularité de la Commission Spéciale sur le nouveau Modèle de Développement, réside dans le fait qu’elle ne s’est pas contentée de pointer les dysfonctionnements, elle a aussi proposé plusieurs pistes de solutions et formulé des idées, à même de provoquer le big-bang socioéconomique à l’horizon 2035. Le rapport final que Chakib Benmoussa a remis à SM le Roi Mohammed VI, le 25 mai 2021 au Palais Royal de Fès, constitue ainsi un point de départ devant aboutir à une nouvelle ère de développement dans le Royaume.  

Le document de 170 pages, consultable sur le site web de la CSMD, est le fruit de séances d’écoute, visites sur le terrain et d’interactions avec les internautes ; via les réseaux sociaux. La grande partie dudit rapport est consacrée aux principales préoccupations des Marocains, liées à la qualité des services, l’accès à l’emploi et l’ancrage des principes de bonne gouvernance, surtout dans des secteurs comme l’enseignement ou encore la santé.  Ledit rapport a soulevé, en outre, les principaux problèmes décelés dans le modèle actuel de développement, dont la faible convergence entre les politiques publiques. Le rapport insiste également sur la nécessité de la mise en place d’un Pacte national de développement visant à consacrer l’engagement de toutes les forces vives de la nation pour un nouvel horizon de développement.

Le constat étant établi, il faut faire en sorte que l’ensemble de la population marocaine s’approprie le rapport sur le nouveau modèle de développement. Dans cette intention, le président de la CSMD a aussitôt entamé une série de rencontres avec les composantes de la société et acteurs de la société civile, afin d’expliquer en détail, la teneur du rapport sur le nouveau modèle de développement au Maroc, à l’horizon 2035.

La future majorité qui émergera des prochaines élections, prévues le 8 septembre 2021, n’aura pas de temps à perdre. L’heure est à l’action. SM le Roi Mohammed VI multiplie les initiatives audacieuses et innovantes en faveur du citoyen et du tissu économique national.  Pendant ce temps, les élites politiques brillent par leur absence, sauf en période pré-électorale. Il faut que ça cesse !

ML

Voir aussi

JO Tokyo,Soufiane El Bakkali

Message de félicitations de SM le Roi au champion olympique Soufiane El Bakkali

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à l’athlète olympique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.