Maroc-CEDEAO : Les dimensions d’une intégration

Maroc-CEDEAO : Les dimensions d’une intégration

Officiellement, le Maroc intégrera bientôt la Communauté économiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Ceci montre l’engagement du Royaume et sa réelle volonté de contribuer concrètement, en tant qu’acteur majeur, à l’essor d’un continent tourné vers l’avenir.

Faire partie intégrante de cet espace économique sous-régional n’est désormais pour le Maroc qu’une question de formalité d’usage. Le 51ème Sommet de l’organisation a, en effet, donné son accord de principe, en juin dernier à Monrovia, à la demande déposée quelques mois auparavant par le Royaume pour intégrer, en tant que membre à part entière, la CEDEAO.
Logique, légitime et porteuse de bienfaits et d’apports considérables pour les deux parties, l’intégration du Maroc au sein de la CEDEAO ne peut que l’être, vu les liens forts et multidimensionnels de coopération qu’entretient, d’ores et déjà, le Royaume avec les différents pays de cet espace sous-régional. C’est une nouvelle consécration d’une diplomatie royale déployée tous azimuts, au service du développement et de l’épanouissement du continent.
Géographiquement, le Maroc est bien ancré dans l’Afrique de l’Ouest et ses efforts inlassables pour préserver ses racines africaines justifient un tel succès. Dans le contexte de cette Afrique composée de systèmes étatiques imbriqués et interdépendants, le Royaume retrouve sa famille africaine, après son retour dans l’Union Africaine.
Déployée sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, l’ouverture du Royaume sur l’Afrique est citée, aujourd’hui, en modèle réussi de partenariat Sud-Sud et les rapports privilégiés avec la sous-région de l’Afrique de l’Ouest constituent le fer de lance d’une approche d’échanges gagnant-gagnant, adoptée corps et âme par le Maroc dans ses rapports avec le continent. Une aubaine pour les deux parties, l’adhésion du Maroc à la CEDEAO serait bénéfique aussi bien pour le Royaume que pour la communauté ouest-africaine.
En termes d’intérêts, l’intégration du Maroc en tant que 16ème  membre de la CEDEAO, sera porteuse d’apports considérables, aussi bien pour le Royaume que pour ce groupement régional. C’est une nouvelle dynamique qui bénéficiera au Maroc et aux autres membres et permettra à la Communauté régionale de devenir la 16ème puissance économique au niveau mondial.

HD

Voir aussi

Prochain Sommet de l’UA : Le Maroc préside une réunion du sous-comité du COREP

Prochain Sommet de l’UA : Le Maroc préside une réunion du sous-comité du COREP

Le sous-comité du Comité des Représentants Permanents (COREP) des règles, normes et vérifications, a tenu, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.