SM le Roi | Le Maroc n’a cessé de plaider en faveur de la réalisation d’une intégration économique régionale africaine

Le Maroc n’a cessé de plaider en faveur du renforcement des moyens de coordination et de coopération entre les pays africains dans différents domaines dans la perspective de réaliser une intégration économique régionale, a assuré Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

“Fidèle à son engagement en faveur de l’intégration régionale en Afrique, le Maroc a toujours agi, de concert avec ses partenaires africains, pour mettre en place des projets transformateurs capables d’améliorer considérablement la qualité de vie de millions de personnes en Afrique”, a précisé Sa Majesté le Roi dans un message adressé, mercredi, aux participants à la 4ème édition du Forum pour l’Investissement en Afrique qui se tient, du 08 au 10 novembre à Marrakech, sous le thème “Libérer les chaînes de valeur de l’Afrique”.

C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet de Gazoduc Maroc-Nigeria, qui est un exemple emblématique de “Notre volonté de bâtir le socle d’une véritable coopération régionale”, a poursuivi le Souverain dans ce message dont lecture a été donnée par M. Omar Kabbaj, Conseiller de Sa Majesté le Roi.

Se félicitant de l’intérêt exprimé par les partenaires bilatéraux et multilatéraux pour ce projet, et plus particulièrement, les institutions financières régionales et internationales, d’apporter leur concours effectif à la mise en œuvre de ce projet stratégique, le Souverain a affirmé qu’il permettra à l’ensemble des pays qui jalonnent ce Gazoduc d’assurer un approvisionnement fiable en énergie et une résilience accrue contre les chocs exogènes des prix des produits énergétiques.

Le Yémen réaffirme sa position ferme et constante en faveur de l’intégrité territoriale du Royaume

Sa Majesté le Roi a, par ailleurs, indiqué qu’au cours des deux dernières décennies, le Maroc a fait du développement de ses infrastructures dans tous les secteurs de l’économie marocaine une priorité de sa stratégie de développement, notant que c’est ce qui a permis au Royaume de disposer d’un modèle à travers sa dynamique d’investissement dans les infrastructures.

Le Souverain a cité, à ce titre, plusieurs exemples susceptibles d’illustrer la politique volontariste déployée par le Royaume en matière de développement de projets infrastructurels de grande envergure qui servent d’appui aux différentes stratégies sectorielles lancées par le Maroc.

“Ainsi, en matière d’infrastructures énergétiques, le Royaume dispose aujourd’hui de 4,1 GW de puissance renouvelable installée et poursuit le déploiement de sa stratégie visant à porter la part des énergies renouvelables à plus de 52% du mix électrique national à l’horizon 2030”, a rappelé le Souverain.

Sa Majesté le Roi a, en outre, fait savoir que le réseau des autoroutes au Maroc a atteint actuellement 2.000 Km, permettant ainsi de relier toutes les villes de plus de 400.000 habitants. “Ce réseau devrait atteindre 3.000 km à l’horizon 2030”, a annoncé le Souverain.

FMI-BM à Marrakech | Fettah s’entretient à Washington avec les dirigeants des institutions financières internationales

De même, la ligne ferroviaire à Grande Vitesse a fait du Maroc le premier pays d’Afrique à lancer un train à 320 km/h, a ajouté Sa Majesté le Roi, soulignant que le complexe portuaire Tanger Med a permis au Royaume d’intégrer depuis plusieurs années le top 20 mondial de la connectivité logistique en formant la première zone franche industrielle en Afrique.

Les avancées majeures du Maroc en matière de développement des infrastructures vont de pair avec le train de réformes structurelles mises en œuvre, ces deux dernières décennies, visant à réduire les risques de vulnérabilité budgétaire et extérieure et à ancrer l’économie marocaine durablement sur le sentier d’une croissance forte et inclusive, a soutenu le Souverain.

Cette dynamique des investissements devrait, a noté Sa Majesté le Roi, se renforcer davantage à travers la nouvelle Charte d’investissement qui oriente les investissements vers les priorités stratégiques du pays tout en proposant un cadre incitatif attrayant.

“Notre objectif ultime est de porter l’investissement privé à deux tiers de l’investissement total du pays à l’horizon 2035”, a relevé le Souverain dans ce message, mettant en avant le rôle primordial que le secteur privé est appelé à assumer pour contribuer efficacement au dynamisme de relance économique que connaît le Royaume.

LR/MAP

,

Voir aussi

Roi Mohammed VI,Bassirou Diomaye Faye,Sénégal,Maroc

SM le Roi félicite M. Bassirou Diomaye Faye à l’occasion de son élection à la magistrature suprême du Sénégal

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à M. Bassirou …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...