Nouveau Modèle de Développement | A quoi ressemblera le Maroc de demain ?

nouveau modèle de développement,CSMD

Le 25 mai 2021, présentait le rapport final de la CSMD, à SM le .

Le 13 octobre 2017, SM le appelle à l’élaboration d’un nouveau modèle de développement. C’était lors du Discours Royal marquant l’ouverture de la session d’automne du Parlement.

L’objectif est de faire en sorte que le entame un nouveau chapitre de son développement multisectoriel. Le 19 décembre 2019, SM le nomme à la tête d’une nouvelle structure consultative.

Baptisée Commission Spéciale sur le nouveau Modèle de Développement (CSMD), ladite structure dont la mission fut limitée dans le temps, devait établie un diagnostic, franc et objectif, des réalisations engagées par le dans divers secteurs, relever les obstacles qui freinent l’élan de développement dans le Royaume et proposer des pistes de réflexion pour remédier à ces insuffisances. Aussitôt son président nommé et ses membres désignés par le Souverain, la CSMD plus connue sous le nom de Commission Benmoussa, met en place un dispositif pour recueillir les attentes des citoyens et leurs principales préoccupations, ainsi que leurs propositions pour le qu’ils souhaitent. Dans le cadre de ses travaux, la Commission Benmoussa adopte une approche participative.

Le Ministère de la Justice va réformer la législation sur les professions d’avocat, de notaire et d’huissier de justice

Partis politiques, opérateurs économiques, syndicats, société civile, simples citoyens… La CSMD est allée à la rencontre de toutes les composantes de la société marocaine. Une plateforme digitale est également mise en place dans le but de recueillir le plus grand nombre de propositions, surtout de la part de la génération connectée et engagée.  La Commission spéciale devait soumettre son rapport final à la Haute appréciation Royale, fin juin 2020. Tenant compte de la crise sanitaire inédite générée par la pandémie due au nouveau Coronavirus (Covid-19), la date de remise dudit rapport a été reportée à janvier 2021. Cet ajournement a permis à la CSMD d’intégrer les transformations engendrées par la crise sanitaire de Covid-19, ainsi que les enseignements qu’il convient de tirer de cette crise.

Les travaux de la CSMD achevés, le rapport sur le nouveau modèle de croissance du Maroc est présenté à SM le Roi Mohammed VI, au Palais Royal de Fès, le 25 mai 2021. Conformément aux Hautes Orientations Royales le document qui présente des pistes pour changer le visage du Maroc à l’horizon 2035, a fait l’objet d’une vaste opération de restitution et d’explication de ses principales recommandations, auprès de l’opinion publique nationale, mais aussi aux Ambassadeurs et membres du corps diplomatique accrédité au Maroc. Education, , , relance économique, emploi… Le rapport de la CSMD pointe les lacunes qui empêchent le Maroc d’amorcer un nouveau chapitre de son développement. La nouveauté, c’est que la Commission Benmoussa ne s’est pas contentée de dresser un diagnostic détaillé de la situation. Elle a apporté des propositions  concrètes pour adapter le modèle de développement du Maroc aux nouvelles exigences de l’époque. 

Parlement | Benmoussa présente les grandes lignes du rapport général sur le NMD

ML

Voir aussi

Droits des femmes,Maroc,UpM,Espagne

Droits des femmes | Mme Hayar met en relief à Madrid les réalisations du Maroc

La ministre de la Solidarité, de l’insertion sociale et de la famille, Mme Aouatif Hayar, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...