Pièces de rechange automobile | Inauguration de la 2ème édition du “M.A.T”

Le coup d’envoi de la 2ème édition du salon Moroccan Automotive Technologies (M.A.T) a été donné, jeudi à Casablanca, sous le thème “Enjeux et perspectives de la profession face aux évolutions technologiques”, avec la participation de fabricants et commerçants de pièces de rechange automobiles.

Inauguré par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, le M.A.T 2022 qui attend près de 200 exposants et 12.000 visiteurs, vise à promouvoir l’essor du marché de l’après-vente de la filière automobile et d’accompagner les professionnels et les consommateurs dans le choix des meilleures solutions de réparation et d’entretien des véhicules.

Ce salon, initié par le Groupement Interprofessionnel de l’Automobile au Maroc (GIPAM), s’intéresse également à la mise en valeur de la complexité technologique de cette branche qui fait appel à plusieurs métiers et disciplines ralliant l’électronique embarquée, la mécanique, la chimie et la thermique, et à des business modèles allant de la Très petite entreprise (TPE) familiale jusqu’à la multinationale en passant par les franchises.

A cette occasion, M. Mezzour a mis en avant l’importance du secteur des pièces de rechange pour les conducteurs et les professionnels du transport, soulignant l’organisation et le professionnalisme des parties prenantes à ce secteur qui approvisionne plus de 4 millions de véhicules qui circulent au Maroc.

Évoquant le respect des normes de qualité internationales de la part des professionnels, le ministre a attiré l’attention sur la maturité du secteur marocain des pièces de rechange qui permet aux fabricants nationaux de s’exporter à l’international, et, ainsi, de renforcer leur empreinte sur de nouveaux marchés.

Automobile | Les ventes en chute de 19,7% en 2020

Par ailleurs, M. Mezzour a relevé l’importance, pour les commerçants, d’importer des produits de plus grande qualité, pour gagner la confiance des consommateurs et contribuer au renforcement de la sécurité routière des automobilistes et des usagers de la route.

Dans une déclaration similaire, le président du GIPAM, Driss Guennoun, s’est réjoui de l’organisation de cet événement qui se poursuit jusqu’au 18 décembre courant et qui se veut un lieu d’échange et de formation pour un meilleur accompagnement face aux défis et évolutions technologiques qui s’imposent au secteur.

Le M.A.T. est le fruit de nos efforts, avec nos membres et partenaires, pour répondre aux besoins de la filière de la pièce de rechange au Maroc, a-t-il précisé, notant que l’objectif de cette rencontre biennale vise à répondre aux défis de l’aftermarket au Maroc en termes de structuration du marché et de suivi des évolutions technologiques et environnementales.

A son tour, le commissaire général du Salon, Aziz Dich, a expliqué que cet événement, dédié aux professionnels de l’après-vente automobile au Maroc, a pour but de contribuer à la mise à niveau des professionnels tout en investissant dans la formation des générations à venir, notamment en matière d’évolutions technologiques et environnementales qui ne cessent de se développer.

Automobile | Les ventes en chute de 19,7% en 2020

Il a, par la même occasion, mis en exergue l’importance de la modernisation et de l’accompagnement des intervenants de la maintenance et de la réparation en vue d’assurer des prestations de qualité et garanties au profit du consommateur final.

Créé en 2017, le GIPAM regroupe une soixantaine d’entreprises, fabricants, importateurs et distributeurs des pièces de rechange pour tout type de véhicule. Le Groupement a pour vocation de défendre les intérêts de ses membres en militant pour une meilleure organisation de la distribution des pièces de rechange automobile et sa modernisation.

Toujours investi dans la structuration du marché et pour faire face aux évolutions technologiques, le GIPAM a élaboré un programme riche et dense de 10 ateliers et tables rondes qui couvrent l’ensemble des problématiques de l’écosystème.

La première édition du Salon, tenue du 12 au 15 décembre 2018, a regroupé près de 180 exposants représentant une dizaine de pays, dont l’Allemagne, la Belgique, la Chine, la France, l’Italie, la Tunisie, le Taïwan, la Turquie, le Maroc et l’Espagne, et attiré 12.000 visiteurs majoritairement professionnels et partenaires des métiers liés à l’après-vente de l’automobile.

LR/MAP

Voir aussi

RAM : Hautement distinguée à Monrovia

La Présidente de la République du Liberia, Mme Ellen Johnson Sirleaf, a remis, à Monrovia …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...