La Coriandre, «el kazbour»

C’est une plante aromatique connue dans le monde entier. On l’appelle aussi «persil arabe» ou «persil chinois». Les feuilles et les fruits sous forme de graines sont très prisés pour leur parfum et leurs bienfaits sur la santé et ce, depuis des millénaires, soit environ 6000 ans avant J-C. Chez nous Marocains, on l’utilise comme condiment.

Il est d’ailleurs impensable de pouvoir concocter une harira, un couscous ou un tagine sans coriandre. C’est aussi la base, avec l’ail, de la «charmoula», notre marinade pour le poisson et les abats. Quant aux grains, ils sont pilés pour être rajoutés à «ras el hanout», ce mélange d’épices pour tagines sucrés. Ils sont aussi un condiment indispensable dans les préparations culinaires qui se conservent, comme le khilie, la viande boucanée ou les conserves de légumes au vinaigre. En médecine populaire, la Coriandre est très prisée, par exemple contre la diarrhée. Il suffit d’avaler avec un peu d’eau une cuillère de coriandre, de cumin et de thé vert moulus en parts égales.
La coriandre est utilisée aussi en fumigation pour des rites magiques de guérison. Ailleurs dans le monde, les feuilles sont utilisées fraîches en accompagnement dans des salades ou alors elles servent de condiment. Elle est largement employée en boulangerie et en charcuterie, dans les boissons alcooliques et en parfumerie, ainsi qu’en industrie pharmaceutique. Les hindous utilisent la coriandre moulue dans le curry ou le garam masala. Les Asiatiques en sont très friands: ils cuisinent même les racines de coriandre fraîches.
La coriandre est antibactérienne. C’est une excellente source d’antioxydants et principalement de vitamine K, vitale à la coagulation sanguine. Elle aide à la prévention de maladies cardio-vasculaires, de la digestion et de cancers. Selon une récente étude scientifique, la consommation de poudre de coriandre diminuerait le taux de cholestérol et stimulerait la sécrétion d’insuline.

Voir aussi

La poire, Boueouid

La poire, appelée chez nous «boueouid» ou «ngass», se cultive au Maroc, principalement dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.