La stratégie africaine en matière d’intelligence artificielle mise en avant au FHN de Rabat

La stratégie africaine en matière d’intelligence artificielle a été mise en avant, mardi à Rabat, à l’occasion du Forum de Haut niveau sur l’IA tenu sous le thème “L’intelligence artificielle comme levier de développement en Afrique”.

Les intervenants lors d’un panel sur “Les expériences des groupes de travail africains” ont souligné que cette initiative africaine marque une étape importante et ouvre la voie à une utilisation optimale de l’IA dans différents domaines, appelant à la vulgarisation et à la promotion de cette technologie afin d’asseoir un cadre de référence.

Cette stratégie permettra d’identifier les besoins réels de l’Afrique en matière de transformation technologique, notamment en termes d’infrastructures, de capacités et de financement, ainsi que les lacunes et les défis entravant le décollage de l’Afrique, ajoutant que ladite stratégie est élaborée de manière à respecter les spécificités et les particularités du continent, ont-ils expliqué.

L’adoption de cette stratégie donnera aux Africains les moyens et les outils de résoudre leurs propres problèmes de développement et de transition numérique, ont-ils poursuivi, plaidant pour des politiques nationales favorisant une IA responsable, tout en atténuant les risques que pourrait avoir cette technologie.

L’Afrique, les 30 glorieuses et le Maroc

Selon les participants, cette stratégie inclusive vise à coordonner une approche globale et à servir de modèle pour les pays africains afin de développer leurs propres approches en matière d’IA.

Par ailleurs, ils ont mis en avant les efforts déployés par le Maroc et son rôle pertinent dans le développement des nouvelles technologies, en tant qu’acteur majeur du numérique et de l’IA en Afrique.

De même, ils ont salué le rôle du Centre international d’intelligence artificielle du Maroc “AI Movement”, qui se veut un modèle à suivre, reflétant l’engagement du Royaume et son leadership en matière de développement de l’IA à grande échelle.

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ce conclave international est initié par l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) à travers son Centre “AI Movement”, en partenariat avec l’Unesco, et connaît la participation des représentants de plus de 30 pays, dont une quinzaine de pays africains, dans l’objectif de poser les jalons d’une stratégie africaine dédiée à l’IA.

L’Afrique retrouvera sa place dans le monde de l’IA “sans aucun complexe” (Azoulay)

LR/MAP

,

Voir aussi

ciments-du-maroc-:-un-resultat-net-de-994-mdh-en-2023

Ciments du Maroc | Un résultat net de 994 MDH en 2023

La société Ciments du Maroc a réalisé un résultat net de 994 millions de dirhams …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...