samedi 25 mars 2017

SIEL 2017 : Une édition dédiée à l’Afrique

La 23ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL 2017), qui a se tient du 9 au 19 février à Casablanca -et dont le coup d’envoi a été donné par SAR le Prince Moulay Rachid- connaît la participation de 11 ministres africains de la Culture et de 40 éditeurs et écrivains. En effet, selon le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi, les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sont l’Invité d’honneur et ce, en parfaite symbiose avec la vision royale visant à renforcer les relations du Maroc avec les pays africains. Il s’agit de l’Angola, du Burundi, du Cameroun, de la République Centrafricaine, de la République du Congo, de la République démocratique du Congo, du Gabon, de la Guinée équatoriale, du Tchad, de Sao Tomé-et-Principe et du Rwanda, ainsi que du Secrétariat général de la CEEAC.
Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette édition connaît également la participation de plusieurs maisons d’édition représentant 54 pays. Ainsi, ce ne sont pas moins de 702 éditeurs, dont 353 directs et 349 indirects, qui vont exposer 100.000 titres (soit 3 millions de copies).
Le Salon sera marqué par l’organisation de la 2ème édition de la «Plate-forme de cession du droit d’auteur» qui constitue un outil pour échanger les droits d’auteur et de traduction. C’est une plate-forme qui sera accessible aux professionnels du livre et de l’édition, en vue de sa promotion à l’échelle internationale et à laquelle prendront part plusieurs pays, notamment le Maroc, ainsi que les représentants de l’Allemagne, l’Egypte, l’Italie, la Palestine, la Tunisie, la Turquie, la Chine, le Cameroun, le Gabon, le Rwanda, la République démocratique du Congo, la République du Congo et le Tchad.
En parallèle aux activités dédiées aux pays africains, Invité d’honneur du SIEL 2017, l’édition accueillera, conformément à son programme culturel général, des activités auxquelles participeront des écrivains marocains, arabes et étrangers.
Plusieurs activités sont prévues, comprenant des tables rondes thématiques, des rétrospectives axées sur la pensée et des ateliers pour enfants, ainsi que l’attribution du Prix international «Ibn Batouta» de la littérature de voyage.

HD

Voir aussi

«L’Afrique en Capitale» : L’Art et les cultures du continent à l’honneur

Sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, Rabat, ville lumière et capitale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.