Sept films marocains au 38-ème Festival international du film de Haïfa

Le 38-ème de , qui se déroule du 8 au 17 octobre, présente une variété des meilleurs films du internationale moderne, dont sept films du .

Les organisateurs ont ainsi choisi une programmation variée tout au long des journées du pour les films «Le bleu du Kaftan» de Maryam Touzani (2022), «Reines» de Yasmine Benkiran (2022), «Aya wal bahr» de Maryam Touzani (2022), «Adam» de Maryam Touzani (2019), «Ya khayl allah» de Nabil Ayouch (2013), «Ali Zawa » de Nabil Ayouch (2000) et «Rock the Casbah» de Laïla Marrakchi (2013).

Selon les organisateurs, ces films seront projetés en présence de leurs réalisateurs, notamment avec Maryam Touzani, Leila Marrakchi, Yasmine Benkiran et Nabil Ayouch, où ils auront l’occasion d’échanger avec le public du présent au .

Le , supervisé par le directeur artistique Yaron Shamir, s’ouvre sur l’un des films les plus attirants de l’année. Il s’agit du film «Don’t Worry Darling» d’Olivia Wilde.

Prix Tarmouda d'or

Le festival accueillera de nombreux invités étrangers de marque, un grand nombre de films du Moyen-Orient, dont l’Iran, l’Égypte et la Tunisie, ainsi que de nombreuses compétitions, dont le meilleur long métrage israélien et le meilleur documentaire israélien, en plus de la compétition carmel des films internationaux.

Le festival décernera le “Prix de la réalisation à vie” à Makram Khoury, l’un des meilleurs acteurs israéliens, qui est aujourd’hui réalisateur et a une forte présence professionnelle dans le domaine du .

Pendant le festival, sera projeté le film documentaire Sergio Leone, l’Italien qui a inventé l’Amérique, «L’italiano che Inventò l’America» du réalisateur Francesco Zippel.

La réalisatrice tchèque Beata Parkanová, qui a remporté le prix de la meilleure réalisation au Festival du film de Karlovy Vary pour son film «Al Kalima», sera l’invitée du festival. Son film raconte la souffrance d’une famille tchèque ordinaire à la suite du Printemps de Prague de 1968.

Le réalisateur finlandais Aku Louhimies présentera pour sa part son nouveau film «The Wait», une réinterprétation de la romance finlandaise classique.

Semaine culturelle : Le Maroc à Arles

Benedetta Argentieri participera au festival avec son documentaire «The Matchmaker», un regard sur une jeune femme britannique qui a rejoint ’’Daech’’ et a persuadé d’autres de se joindre.

Le film a été présenté pour la première fois lors de dernier Festival du film de Venise.

LR/MAP

Voir aussi

Festival international de la mode,Afrique

Le programme du 14ème Festival international de la mode en Afrique dévoilé à Rabat

Le programme de la 14ème édition du Festival international de la mode en Afrique (FIMA …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...