Logement social | les MRE ne sont pas privés de l’exonération fiscale (Ministre)

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ne sont pas privés de l’exonération fiscale sur l’acquisition d’un logement social, tant que les conditions de cette exonération stipulées dans le Code général des impôts sont respectées, a assuré, lundi à la Chambre des représentants, la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah.

Les acquéreurs du logement social, y compris les MRE, bénéficient de cette exonération sous forme d’avance, lorsqu’ils remplissent toutes les conditions stipulées dans l’article I-93 du Code des impôts, a expliqué la ministre, qui répondait à une question sur les MRE et les exonérations fiscales à l’achat du logement social, présentée par le groupe constitutionnel démocratique et social, lors de la séance des questions orales hebdomadaires.

Mme Fettah a également souligné que la Loi de finances 2023 a introduit une nouvelle approche visant le soutien direct des citoyens désirant acheter un logement, au lieu de celle du logement social dont le prix était fixé à 250.000 dirhams.

Opération Marhaba 2021 | Ouverture à Rabat d’un centre d’accueil au profit des MRE

Elle a, en outre, assuré que le décret relatif à ce nouveau mécanisme de soutien des citoyens souhaitant acquérir un logement décent verra prochainement le jour.

LR/MAP

,

Voir aussi

Transition énergétique | Le renforcement de la coopération maroco-française au centre d’entretiens de Benali à Paris

Le renforcement de la coopération entre le Maroc et la France dans le domaine de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...