Flash Infos

Lesieur Cristal

Satisfaction après la signature du contrat-programme

Samir Oudghiri
Suite à la signature, le 23 avril dernier, du contrat-programme pour la relance et le développement de la filière oléicole entre le gouvernement et la Fédération Interprofessionnelle des Oléagineux, Lesieur Cristal exprime sa satisfaction quant aux opportunités de progrès rendues possibles par ce programme. «La signature du contrat-programme entre le gouvernement et la Fédération Interprofessionnelle des Oléagineux est un grand pas vers la structuration de la filière des graines oléagineuses et la création de la valeur au niveau national», déclare Samir Oudghiri Idrissi, DG de Lesieur Cristal et président de la Fédération Interprofessionnelle des Oléagineux.

Dans le cadre du contrat-programme, les superficies de culture seront élargies pour atteindre 127.000 ha, dont 85.000 ha de tournesol et 42.000 ha de colza, à l’horizon 2020, et l’interprofession aidera les agriculteurs. «Lesieur Cristal entend renforcer son rôle structurant, répondant aux enjeux du Plan Maroc Vert et accompagnant l’engagement et l’implication fermes du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, pour le développement d’une filière marocaine créatrice de valeur, avec l’objectif de couvrir 20% des besoins du pays à l’horizon 2020. Alors que le Maroc importe 98% de ses besoins en huiles brutes et tourteaux, Lesieur Cristal œuvre pour la mise à niveau de la filière, notamment à travers des programmes gagnant-gagnant avec les agriculteurs leur permettant d’améliorer leur revenu et leurs conditions de travail», poursuit Oudghiri.
Les importations de tourteaux et d’huile s’élèvent à 8 MMDH par an. Une filière oléicole marocaine forte et structurée devrait permettre de transférer près de 2 MMDH vers le monde rural, soulageant ainsi la balance commerciale. Elle participera également à sécuriser les approvisionnements, atténuer l’impact des fluctuations des cours de matière première à l’international, améliorer les conditions de vie des agriculteurs et dynamiser la formation des ressources humaines intervenant dans le processus de transformation.

CDG
Une alliance française

Anass Alami
Anass Houir Alami, directeur général de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) et Jean-Pierre Jouyet, directeur général du groupe Caisse des Dépôts, ont signé, en marge du 2ème Forum Mondial des Caisses de dépôt, qui s’est dernièrement tenu à Paris, un accord bilatéral en vue de renouveler leur coopération institutionnelle et renforcer leur partenariat autour d’opérations conjointes incluant leurs filiales respectives. S’inscrivant dans la poursuite des relations d’excellence entre les 2 groupes, cet accord renouvelle la relation institutionnelle bilatérale sur les thèmes de la gestion de l’épargne, des dépôts et consignations ainsi que de la retraite. Il prévoit également le déploiement de nouveaux axes de développement dans les domaines de l’économie du savoir, l’accompagnement financier des entreprises (notamment les TPE et PME) et le développement territorial (notamment l’aménagement de la ville nouvelle de Zénata). Par ailleurs, les 2 institutions renforceront leurs synergies au sein du Club des Investisseurs de Long Terme et du Forum Mondial des Caisses de dépôt en développant des pistes de coopération opérationnelles entre investisseurs de long terme.

CAM-EV
Convention de coopération
 

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) et le Groupe Eléphant Vert Suisse (EV) ont signé une convention de coopération dont l’objectif est de contribuer au développement d’une agriculture saine et durable. La 1ère opération à réaliser dans le cadre de ce partenariat porte sur l’accompagnement par le GCAM de la promotion de l’Engrais Bio Fertilisant commercialisé par EV. D’autres opérations seront progressivement mises en place d’un commun accord entre les deux parties.

OCP-Fandy
Nouveau contrat-package
 

Le Groupe OCP et la société Fandy Copragri, filiale du Groupe Fandy Holding, ont signé un contrat-package portant sur la distribution des engrais phosphatés sur le marché national. Ce contrat s’inscrit dans le nouveau schéma de distribution d’engrais phosphatés initié par le Groupe OCP. Dans ce cadre, le nouveau distributeur s’engage à réaliser des actions de développement de l’agriculture nationale. Pour sa part, OCP fournira le volume d’engrais phosphatés nécessaire pour répondre aux besoins du marché local. Par ailleurs, la Fondation OCP se charge de verser une allocation financière pour encourager le distributeur dans ses actions de développement agricole.

Voir aussi

Al Ajial Holding : Le Koweit renforce sa présence au Maroc

Historiquement, les investissements koweïtiens au Maroc ont été réalisés par le biais du «Consortium Maroco-Koweïtien …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.