UPEM | «La lecture, acte de résistance», cri de détresse des éditeurs

Union Professionnelle Des Editeurs

L’Union Professionnelle des Editeurs du Maroc lance une opération de sensibilisation «La lecture, acte de résistance» qui s’étalera sur la période allant de la date symbole du 6 novembre (anniversaire de la Marche verte) au 20 décembre 2020. Appel à la lecture, comme acte de résistance face au contexte, mais aussi cri de détresse d’un secteur qui s’enfonce dans la crise.

En 1975, le Maroc a vécu un événement devenu légendaire; la Marche Verte. Plus de 350.000 volontaires ont répondu présents à l’appel de Feu SM Hassan II, et ont convergé des quatre coins du Royaume vers Tarfaya puis Laâyoune. 45 ans plus tard, en cette période de crise pandémique, c’est à une autre forme de résistance et de marche que les professionnels du livre appellent. Celle de la Résistance par la lecture!

Partant du constat que les derniers mois ont été difficiles pour l’ensemble des secteurs d’activité, dans le domaine culturel comme d’autres, les professionnels de l’Edition et du Livre au Maroc sont unanimes pour dire qu’il ne faut en aucun cas baisser les bras, mais plutôt essayer d’insuffler un élan vertueux, en misant sur la participation collective pour sauver le secteur du livre au Maroc.

Qu’est-ce que c’est?

A l’appel de l’Union Professionnelle des Editeurs du Maroc (UPEM), l’initiative «La lecture, acte de résistance» sera lancée le 6 novembre 2020, à l’occasion du 46ème  anniversaire de la Marche Verte, et s’étalera sur une période de 45 jours jusqu’au 20 décembre. Cette opération, regroupera  plusieurs acteurs de la chaîne du livre, des éditeurs aux lecteurs, en passant par les auteurs et les libraires, maillons incontournables. Leur objectif est le même. Il s’agit de promouvoir la lecture auprès du plus grand nombre de Marocaines et de Marocains, dans toutes les régions du pays, et les intégrer, dans un mouvement solidaire et fraternel, dans notre lutte pour sauver le livre.

Un grand nombre de librairies et d’éditeurs proposeront aux lecteurs de toutes les régions du Maroc une sélection d’ouvrages pendant 45 jours. Des ouvrages récemment parus mais aussi d’autres qui interpellent par rapport à la période actuelle ou à la capacité de résilience de notre pays. Un catalogue complet présentant ces livres sera transmis à tous les partenaires puis mis en ligne.

Pour toutes celles et tous ceux qui souhaiteront acquérir ces ouvrages, une réduction spéciale, en fonction des achats, leur sera proposée tout au long de cette initiative. Par ailleurs et dans de le cadre de la lutte contre le nouveau Coronavirus (Covid-19), toutes les librairies partenaires de l’initiative «La lecture, acte de résistance», s’engagent à respecter les règles sanitaires en vigueur.

Qui sont les participants?

Dès qu’ils ont été sollicités, plusieurs partenaires de l’UPEM, notamment des éditeurs et libraires, ont répondu présents sans hésitation à cet appel qui vise à encourager la lecture dans notre pays. Outre le ministère de la Culture qui soutiendra cette manifestation livresque, Sochepress s’est proposée de prendre en charge l’acheminement des livres, ainsi que la logistique vers les librairies partenaires.

Voici par ailleurs, la liste des Maisons d’Editions et librairies partenaires de l’initiative «La lecture, acte de résistance»:

Union Professionnelle Des Editeurs Du Maroc

L’union Professionnelle Des Editeurs Du Maroc 2

Voir aussi

Laâyoune Benguerir et Chefchaouen UNESCO

L’UNESCO proclame Laâyoune, Benguerir et Chefchaouen «villes apprenantes»

L’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) a proclamé les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.