vendredi 15 décembre 2017

Maroc-Espagne : Mieux connaître le patrimoine écrit

Les pouvoirs publics et la société civile sont appelés à fédérer leurs efforts pour contribuer à une meilleure connaissance du patrimoine écrit au Maroc et en Espagne. L’appel a été lancé à l’occasion d’une  rencontre sur la traduction, organisée dans le cadre du Programme culturel hispano-marocain «Visages, Culture espagnole aujourd’hui».
Lors de cette rencontre qui s’est déroulée à l’Institut Cervantès de Rabat, les intervenants ont mis l’accent sur l’importance de promouvoir la traduction comme étant un vecteur de dialogue et de diffusion des valeurs entre les cultures des deux pays.
Les participants ont également souligné le rôle primordial de la traduction pour faire face au flux des stéréotypes et des clichés, ainsi que pour le raffermissement du rapprochement entre les peuples marocain et espagnol qui partagent une histoire commune.
Ils ont également mis l’accent sur la nécessité de poursuivre les efforts visant le renforcement et la diversification des moyens de coopération dans le domaine culturel entre le Maroc et l’Espagne, le but étant de créer une passerelle entre les deux cultures, promouvoir la compréhension mutuelle entre les deux peuples et offrir incontestablement une protection contre le spectre de la xénophobie et l’extrémisme.
Initiative du ministère de la Culture de l’Espagne, en collaboration avec l’ambassade d’Espagne et l’Institut Cervantès au Maroc, le ministère de la Culture du Maroc et l’Université Mohammed V, «Visage, Culture espagnole aujourd’hui» vise à promouvoir les échanges culturels et de création, ainsi que la formation et la mise en commun des expériences entre le Maroc et l’Espagne. Cette manifestation culturelle ambitionne aussi de contribuer à la consolidation du transfert des connaissances culturelles entre les deux pays.
En plus du cinéma, de la musique et de la danse, le programme de cette manifestation culturelle inclut une intense activité scientifique et académique sur la muséologie, le livre, la lecture, la traduction et l’architecture.

Voir aussi

Fondation AWB : Oualalou présente «La Chine et Nous»

La Fondation Attijariwafa bank a organisé, dans son espace d’art Actua à Casablanca, une nouvelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.