Flash Infos

Visite : Dar Al Oumouma Amizmiz, comme si vous y étiez

Visite : Dar Al Oumouma Amizmiz, comme si vous y étiez

Dar Al Oumouma (maison de maternité) Amizmiz, a reçu la visite de journalistes marocains et étrangers, jeudi 21 novembre 2019. Cette visite effectuée à l’invitation des organisateurs du 16ème Congrès national des droits de l’enfant, a été fructueuse.

Afin que cette visite-découverte se déroule dans les meilleures conditions possibles, les organisateurs ont mis à la disposition de chaque groupe de journalistes un autocar et un accompagnateur qui a fourni toutes les informations nécessaires relatives à cette structure d’accueil et d’accompagnement construite en 2009. Fruit d’un partenariat notamment entre l’INDH, le Conseil provincial, l’Agence de Développement Social (ADS), Dar Al Oumouma Amizmiz (province d’Al Haouz), vise à améliorer les connaissances et les pratiques des femmes en matière de développement intégré du jeune enfant, et en matière de soins maternels et infantiles. Elle vise également à réduire la morbidité et la mortalité maternelle et prénatale.

Un projet qui porte ses fruits

Dans une déclaration au Reporter, Rachida, animatrice au sein de Dar Al Oumouma Amizmiz, a indiqué que le Centre accueil  les femmes de 10 communes situées dans le cercle d’Amizmiz, ainsi que celles d’autres villes. Dar Al Oumouma Amizmiz accueille chaque mois en moyenne 60 femmes prises en charge à différents niveaux, nous a-t-elle expliqué. 

En 2019, ce Centre a hébergé, jusqu’au 30 octobre 2019, 626 femmes des zones montagneuses et enclavées. Le taux d’accouchement en milieu surveillé dans la province est ainsi passé de 22% en 2005 à 54% en 2018. La maison de maternité Amizmiz, en plus d’accueillir les femmes enceintes, mène plusieurs autres activités. Cette structure d’accueil et d’accompagnement organise, en outre, des séances de sensibilisation à l’hygiène au profit de ces femmes et prodigue des conseils en matière de planification familiale.

Depuis 2006, la province d’Al Haouz a été dotée de cinq maisons de maternité, dont un à Asni, Ourika, Amizmiz, Asni, Touama et Tallat N’Yaakoub. Elles couvrent ainsi 34 communes, soit 75% de la population de la province.  Le projet est financé conjointement par l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) à hauteur de 3MDH, l’UNICEF (2MDH), l’Agence de Développement Social (153.600DH), le Conseil provincial (1.400.000 DH), les communes (1MDH) et  l’Entraide nationale (120.000 DH).  La puissance de ce programme se situe dans sa capacité à mobiliser des énergies autour d’un objectif commun, celui du développement humain et la lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale.

Il est vrai que les accouchements dans la province d’Al Haouz ont été facilités grâce aux maisons de maternité. Il n’en demeure pas moins que les habitants de cette province souffrent d’enclavement et d’absence d’infrastructures de base.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Ivanka Trump au Maroc : Recevoir, c’est tout un art

Ivanka Trump au Maroc : Recevoir, c’est tout un art

Ivanka Trump à la table de SAR la Princesse Lalla Meryem Comme le veut la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.