Flash Infos

Fête du Trône | Le Discours Royal, un véritable plan de relance économique

Le discours prononcé mercredi par SM le Roi Mohammed VI à l’occasion de la Fête du Trône est plus qu’une feuille de route car il se veut un véritable plan de relance économique audacieux, ambitieux et volontariste, a indiqué le Professeur universitaire Mohamed Riad Mekouar.

“Le Discours de Sa Majesté le Roi pose les jalons d’un plan de relance économique qui nous projette dans le temps en interpellant le gouvernement à faire preuve de créativité et d’une meilleure gouvernance”, déclaré à la MAP le Professeur d’Économie monétaire et financière, marchés internationaux et mondialisation à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales à la faculté de Ain Chock de Casablanca.

Ce plan s’articule autour de deux principaux axes étroitement liés, le premier aborde l’offre et plus précisément les moyens de la relancer et le second accorde la part belle à la dimension sociale, a-t-il précisé, relevant que le Souverain a tenu dans Son Discours à rappeler les incidences sanitaires, économiques et sociaux de la pandémie Covid-19, et la primauté accordée à l’élément humain, à sa protection et à son soutien au détriment, dans un premier temps, de l’économie.

Evoquant l’annonce faite par le Souverain d’injecter 120 milliards de dirhams (MMDH) soit 11% du PIB dans l’économie, M. Mekouar a affirmé qu’il s’agit là d’un engagement clair et net en faveur d’une politique de relance de l’économie.

La question qui se pose à présent, c’est l’allocation optimale de ces ressources, a-t-il dit, notant que c’est pour cela que Sa Majesté le Roi a insisté dans Son Discours sur une redéfinition de l’ordre des priorités.

C’est la tâche du gouvernement, celui-ci se doit de s’appuyer sur des compétences nationales pour examiner les différents scénarios avec un souci et un objectif majeur à savoir l’intérêt national.

L’adoption d’une telle politique de relance de l’offre, estime t-il, rejaillira inévitablement sur la demande nationale tout simplement parce que ce sont les entreprises revigorées, soutenues, protégées qui sont les créatrices d’emplois, de richesses et de distribution de richesses. Ce sont ces entreprises qui vont entre autres participer à la réalisation du second axe du discours royal à savoir la généralisation de la couverture sociale à partir de 2021.

La dimension sociale est redéfinie comme une priorité nationale, a-t-il fait observer, notant qu’il appartient là encore à l’Exécutif de la mettre en application. “Cela pourrait se réaliser en partie grâce à l’application rigoureuse des instructions royales en matière de relance en particulier l’adoption de mesures sectorielles appropriées aux TPME”, a-t-il insisté.

“SM le Roi a insisté tout au long de Son Discours sur la Confiance en l’avenir et sur le nécessaire comportement responsable et patriote de la part en particulier des femmes et des hommes chargés de la gouvernance. Il leur appartient de mettre en œuvre ce plan et d’en assurer la réussite”, a-t-il soutenu.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc/ COVID-19 | 220 nouveaux cas confirmés, 247 guérisons en 24H

Maroc/ COVID-19 | 220 nouveaux cas confirmés, 247 guérisons en 24H

Deux-cent-vingt (220) nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) et 247 guérisons ont été enregistrés au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.