Programme gouvernemental | Engagement pour réaliser les grands chantiers et mettre en œuvre avec efficience le NMD

Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch,NMD

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a souligné, lundi à Rabat, l’engagement de l’Exécutif pour la réalisation des grands chantiers stratégiques et la mise en œuvre avec efficience du Nouveau modèle de développement (NMD).

Le gouvernement œuvrera à l’institutionnalisation des mécanismes du suivi et d’évaluation de la performance des politiques publiques et des réformes, tel que recommandé par le modèle de développement, outre le suivi de près de l’état d’avancement des chantiers et l’appui à leur mise en œuvre pour surmonter les éventuels obstacles, a indiqué M. Akhannouch, lors d’une séance plénière conjointe des deux Chambres du parlement, consacrée à la présentation du programme gouvernemental, conformément à l’article 88 de la Constitution

Le Chef du gouvernement a souligné que SM le Roi Mohammed VI a donné le coup d’envoi effectif pour réaliser un nouveau modèle de développement participatif, visant à mettre en place un plan pour ‘’une transition vers un Maroc prospère, des compétences, de l’inclusion et de la solidarité’’. Il s’agit, a poursuivi M. Akhannouch, d’un plan encadré par un pacte national qui en fait un moment de consensus pour l’adhésion de tous les acteurs en matière de développement.

A cet égard, M. Akhannouch s’est engagé à “accorder l’importance nécessaire à la charte nationale afin qu’elle soit un document qui oriente nos travaux, étant considéré comme un engagement national devant Sa Majesté le Roi et devant tous les Marocains”.

Abordant la crise consécutive à la Covid-19, M. Akhannouch a indiqué que ce programme gouvernemental apporte des réponses réalistes et ambitieuses pour sortir de la crise et prospecter l’avenir avec détermination, à travers une panoplie de mesures visant à mettre en œuvre le nouveau modèle de développement et à répondre aux besoins et priorités des citoyennes et des citoyens.

Il a relevé que le Maroc est encore confronté aujourd’hui, à l’instar de tous les pays du monde, à une crise sans précédent à laquelle les Marocains font face collectivement, soulignant qu’elle a constitué un véritable moment de prise de conscience où le Royaume, sous le leadership royal, a fait montre de sa capacité de résistance et d’adaptation. En effet, a-t-il ajouté, Sa Majesté le Roi a annoncé la mobilisation générale pour réduire les effets de la crise et placer la santé des Marocains au-dessus de toute considération, et toutes les autorités publiques se sont mobilisées et les citoyens ont adhéré à travers des mesures individuelles pour contenir la pandémie.

S’il est vrai que la pandémie liée au virus Covid-19 n’était pas à l’origine de tous les problèmes, sa transmission rapide a clairement dévoilé les déficits économiques et sociaux auxquels notre pays est confronté, a-t-il dit.

Et de souligner que, conscient de l’ampleur des défis, le gouvernement présente un “projet fédérateur de transformation sociale et économique, lequel découle principalement des constantes constitutionnelles, basé sur les valeurs de la cohésion sociale, l’égalité des chances, l’efficience et la transparence”.

S’agissant de la responsabilité du gouvernement et du parlement, M. Akhannouch a indiqué que le succès du Maroc à relever le défi de cet exercice démocratique “nous appelle à nous engager sur une nouvelle voie’’.

‘’Il nous incombe à tous – gouvernement, députés, conseillers et élus – la responsabilité pour réussir à atteindre ces objectifs”, a-t-il insisté, notant que la nouvelle composition, tant au niveau des ministres que des membres des deux Chambres du parlement ou de l’ensemble des élus, reflète dans une large mesure “notre réussite commune à renouveler l’élite politique, ce qui est un indicateur positif dont les résultats apparaîtront sur le terrain.”

M. Akhannouch a de même souligné que le gouvernement est déterminé à établir ses relations avec les deux Chambres du pouvoir législatif, dans le plein respect du principe de séparation des pouvoirs, sur la base du dialogue, de la transparence et d’une coordination ouverte et continue pour surmonter les différents obstacles et difficultés, tout en veillant à défendre les intérêts du pays, des citoyennes et des citoyens.

Le gouvernement, a-t-il ajouté, est déterminé à jeter des bases solides à une relation empreinte de respect, de dialogue et de critique constructive de l’opposition parlementaire, tout en lui facilitant l’accès aux données et dossiers relatifs aux politiques publiques, et ce partant de l’intime conviction que l’évolution et l’amélioration de la pratique démocratique exigent la présence d’une majorité qui soutient le gouvernement et d’une opposition qui assume toutes ses responsabilités avec dévouement.

LR/MAP

Voir aussi

Nasser Bourita,Assemblée Générale des Nations Unies

Sous le leadership de SM le Roi, le Maroc a toujours fait preuve d’inventivité pour adresser la question d’énergie (Bourita)

Sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, le Maroc a toujours fait preuve …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.