Al Hoceima : Entre commission d’enquête et commission ministérielle…

Al Hoceima : Entre commission d’enquête et commission ministérielle…

Tandis qu’au ministère de l’Intérieur, les auditions ont commencé concernant le retard du Plan d’Al Hoceïma Menarat, un plan d’urgence est élaboré pour sauver la saison estivale dans la province d’Al Hoceima.

Le retour au calme à Al Hoceïma et dans la région, qui, depuis plus de huis mois, vit au rythme des mouvements de , est accompagné du retrait des forces de l’ordre, notamment dans certaines zones de cette province. Des responsables à Al Hoceima ont déclaré que cette décision fait suite à des instructions royales. «Conformément aux instructions royales, les forces de l’ordre seront retirées. Ce retrait sera progressif. Les choses vont revenir à la normale au fur et à mesure que les esprits se seront calmés», soulignent les mêmes sources.

Dans le même temps, les auditions ont commencé au sein de la commission d’enquête dont la mise en place a été ordonnée par le Souverain, lors du dernier conseil des ministres, pour enquêter sur la «non-exécution» dans les délais des   prévus pour la région d’Al Hoceima. Tous ceux qui ont été en relation avec le programme «» sont ou seront entendus par cette commission, qui, depuis mardi 27 juin, multiplie les réunions pour fixer les responsabilités dans le retard accusé par les prévus, depuis 2015, pour cette région. Pour rappel, Zineb El Adaoui (photo) vient d’être nommée par le Souverain Wali, Inspecteur général de l’Administration territoriale. Samedi 1er juillet, c’était au tour d’ d’être entendu, en tant que président de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, pour tenter d’expliquer les raisons de ce retard. «J’ai été écouté par la commission d’enquête en tant que président de cette région. J’ai livré toutes les données dont je dispose au sujet de la non-exécution, dans les temps, de tous les chantiers inscrits dans le programme «», a déclaré , sans donner de détails. Avec un investissement de 6,5 milliards de Dirhams (MMDH), rappelons-le, ce programme de développement spatial de la province d’Al Hoceima, a été lancé en octobre 2015.

** Autoroutes du Maroc prévient

Sur le terrain, les membres du gouvernement –privés de leur congé annuel- tentent d’apporter la dynamique qui s’impose pour faire aboutir les en difficulté. En marge d’un déplacement à Al Hoceima, lundi 3 juillet, le ministre du , du Transport Aérien, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale, Mohamed Sagid, a annoncé une batterie de mesures pour relancer le secteur touristique dans cette région. Une région où les hôteliers ont manifesté leur mécontentement et désarroi à cause du ralentissement de leur activité, notamment avec les contestations du «hirak».

«Plusieurs initiatives seront déployées, telles par exemple, des actions de lobbying en faveur  des établissements et des institutions, pour l’encouragement à la planification des vacances de leurs adhérents au niveau des Centres des œuvres sociales à Al Hoceima», a déclaré le ministre Sagid. Selon ce dernier, le plan d’urgence, doté de 27 millions de Dirhams (MDH), a été élaboré pour redonner vie à l’activité touristique et sauver la saison estivale 2017 dans cette ville. Ce plan d’urgence, dit-il, a pour but de «booster le remplissage des établissements touristiques et hôteliers d’Al Hoceima». Dans ce cadre, (RAM) compte renforcer la desserte aérienne et accompagner les opérateurs touristiques pour promouvoir la commercialisation de la destination «Al Hoceima». La compagnie nationale envisage de programmer deux vols directs sur Al-Hoceima au départ de Casablanca à 400 DH l’Aller, et deux vols Al-Hoceima-Tanger au tarif de 300 DH l’Aller (tous les lundis et mercredis). A compter de lundi 10 juillet, ces nouvelles fréquences seront opérationnalisées et viendront s’ajouter aux deux lignes desservant Al-Hoceima au départ de Casablanca via Tétouan (Casa-Tétouan-Al-Hoceima tous les vendredis et dimanches).

Al Hoceïma : El Othmani tacle le PAM au Parlement

Naîma Cherii

Voir aussi

Le Roi Mohammed VI préside à Marrakech une veillée religieuse en commémoration de l’Aïd Al-Mawlid

SM Le Roi préside ce vendredi une veillée religieuse pour commémorer la disparition de feu Hassan II

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, que Dieu L’assiste, présidera, vendredi au Mausolée …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...