L’ANGSPE reçoit l’Ambassadeur du Gabon au Maroc accompagné d’une délégation gabonaise

Le directeur général de l’Agence nationale de gestion stratégique des participations de l’État et de suivi des performances des établissements et entreprises publics (ANGSPE), Abedellatif Zaghnoun, a accueilli récemment à Rabat, l’Ambassadeur de la République gabonaise au Maroc, Sylver Aboubacar Minko Mi-Nseme, accompagné d’une délégation gabonaise conduite par la directrice générale des Participations (DG-PAR) au ministère de l’Économie et des Participations du Gabon, Anne Nkene Biyo’o.

Tenue du 03 au 07 juin, cette visite s’inscrit dans le cadre d’une démarche de partage d’expériences et de bonnes pratiques en matière de gestion des participations de l’État, ont indiqué l’ANGSPE et la DG-PAR dans un communiqué conjoint. Présidée par M. Zaghnoun, la réunion de lancement officiel de cette visite a été l’occasion de remercier l’Ambassadeur et la directrice générale de la DG-PAR pour leur louable initiative qui a permis aux entités respectives des deux pays frères d’échanger sur leurs expertises, leurs missions et leurs défis en matière de gestion stratégique et opérationnelle des participations de l’État, ajoute la même source.
Tout au long de la mission, l’ANGSPE a organisé une série d’ateliers techniques au cours desquels les représentants de la délégation gabonaise, composée de membres du directoire de la DG-PAR, ont pu échanger avec leurs homologues marocains autour des thématiques structurantes incluant les enjeux et objectifs de la politique actionnariale de l’État et de la conduite d’opérations de portefeuille et sur le capital, l’avancement sur les réformes des établissements et entreprises publics (EEP) et l’amélioration du contrôle financier de l’État.
Les échanges ont porté également sur un retour d’expérience sur le lancement de la consolidation des comptes de l’État actionnaire et l’évaluation des performances des EEP, la gestion des ressources humaines et le déploiement stratégique des moyens, les restructurations et transformations des établissements publics en sociétés anonymes, ont fait savoir les deux institutions.
Et de poursuivre que lors de la séance de clôture organisée le 06 juin, une synthèse des recommandations pour une gestion optimisée des participations de l’État a été présentée, suivie de la signature d’un mémorandum d’entente (MoU) entre l’ANGSPE et la DG-PAR. Le MoU a pour objet d’exprimer l’intention des deux entités d’approfondir et de renforcer les domaines de coopération actuels et d’identifier des actions concrètes de coopération et plus largement de construire des relations sous de multiples formes.
A l’issue de cette signature, Mme Nkene Biyo’o a salué la qualité de l’accueil et l’efficacité de l’échange avec l’ANGSPE. M. Zaghnoun a conclu la mission en affirmant que cette visite, en posant les jalons d’une future coopération entre l’ANGSPE et la DG-PAR, sur leurs différents sujets d’intérêt commun, ouvre la possibilité d’un échange similaire avec d’autres pays africains.
LR/MAP
Le gouvernement espagnol engagé à renforcer ses relations avec le Maroc, ”un partenaire fiable’’
,

Voir aussi

samsung-ajoute-de-nouvelles-langues-pour-“galaxy-ai”

Samsung ajoute de nouvelles langues pour “Galaxy AI”

Samsung Electronics a annoncé, mercredi, l’ajout prochain de l’arabe, l’indonésien et le russe comme nouvelles …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...