La propriété industrielle et commerciale, un levier pour protéger et valoriser les inventions des jeunes

Propriété industrielle,OMPIC

La et commerciale se veut un levier important pour protéger et valoriser les inventions des jeunes, a affirmé, mardi à Casablanca, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.

« Les jeunes sont de plus en plus inventifs; et la propriété intellectuelle, commerciale et industrielle est aujourd’hui à leur disposition pour leur permettre, non seulement, de protéger leurs créations, mais aussi de les valoriser », a indiqué M. Mezzour, dans une déclaration à la presse, en marge d’un forum organisé par le ministère, l’Office marocain de la et Commerciale () et la Fondation de recherche, de développement et d’innovation en Sciences et Ingénierie (FRDISI), à l’occasion de la journée mondiale de la propriété intellectuelle.

Le ministre a mis en en exergue, à cette occasion, la dimension stratégique et intersectorielle de la et son rôle dans la valorisation de la créativité et de l’innovation et dans la création d’actifs immatériels à forte valeur ajoutée.

« De la crise sanitaire, nous en sommes sortis plus forts, grâce à nos acquis, à notre potentiel et à nos compétences. C’est sur cette base solide que la relance économique se fraie un chemin vers un avenir des plus prometteurs, sous le leadership de Sa Majesté le  », a-t-il dit, lors de ce forum placé sous le thème « la propriété industrielle au service de l’innovation et la créativité et levier de la relance économique et industrielle du  ».

« Aujourd’hui, plus que tout autre jour, nous avons besoin de nos jeunes, de leurs talents, de leur ingéniosité pour être les leviers stratégiques du de demain. Voilà pourquoi nous avons consacré cette journée mondiale de la propriété intellectuelle aux jeunes, qu’ils soient porteurs de projets, startuppers ou entrepreneurs, ils sont source de créativité et d’innovation », a relevé M. Mezzour.

Et de soutenir que leurs idées peuvent aboutir à la création de marques, à des brevets d’invention ou encore à des dessins et modèles industriels et doivent être protégées de toute contrefaçon.

Il a également souligné que le rôle des offices nationaux de la propriété industrielle de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) dans le soutien continu des innovateurs est appelé à se renforcer davantage, ajoutant que « pour permettre à nos jeunes créateurs de tirer profit de leurs inventions, nous mettrons à leur disposition des outils et programmes pour assurer la protection et la valorisation de leur propriété industrielle, le développement de compétences et leur fournir des services de veille et d’information ».

De son côté, le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri a fait observer, à cette occasion, l’effort important déployé au niveau du Royaume en matière de nombre de brevets, de création d’entreprises et de simplification de procédures.

Il a, à cet effet, insisté sur la nécessité de fluidifier l’accès à l’offre publique à tous les jeunes et à toutes les entreprises qui n’ont pas les moyens de développer toute une « gymnastique administrative » pour le faire, appelant à déployer davantage d’efforts pour les années à venir en privilégiant l’effort de l’innovation et en primant les entreprises et les structures qui s’investissent dans ce sens.

Lire aussi
Propriété intellectuelle : L’OMPIC et l’OMPI signent un accord

Pour sa part, le directeur général de l’, Abdelaziz Babqiqi, a précisé que l’Office s’assigne comme objectif de soutenir le développement des entreprises à travers les services qu’il offre en matière de protection et de valorisation des actifs immatériels.

Il a aussi noté que la propriété est également accordée dans ce sens au renforcement des actions d’accompagnement en faveur des jeunes entrepreneurs, startupers et porteurs de projet, et ce, en vue d’atteindre une utilisation efficace des outils de la propriété industrielle, qui leur permettra de gagner en compétitivité et en croissance.

Le président du Conseil de la région Casablanca-Settat, Abdellatif Maazouz a mis en avant, quant à lui, le rôle important de la propriété industrielle dans le développement des régions, notant que la région de Casablanca-Settat reste la principale région qui émet et qui inscrit les certificats de propriété industrielle.

Il a, dans ce sens, souligné qu’il conviendrait d’allouer au moins 5% du budget des régions au développement, à la recherche et à l’innovation, particulièrement en faveur de la jeunesse.

Les organisateurs de ce Forum ont également procédé au lancement de la caravane de la propriété industrielle au service de la créativité et de l’innovation, qui sillonnera les douze régions du Royaume, pendant la période allant du 26 avril au 28 juin 2022.

Cette caravane de sensibilisation vise à démystifier les notions de la propriété industrielle (en l’occurrence, le rôle des marques, du design, et des brevets d’invention), à inculquer au jeune public la culture de l’innovation et à initier les futurs créateurs à développer leur sens de découverte et de créativité.

La rencontre a été clôturée par l’inauguration de l’espace de relation client de l’. Celui-ci a pour objectif d’offrir un cadre professionnel et efficient d’accès aux services de l’ ainsi qu’une assistance personnalisée pour l’utilisation des plateformes électroniques de l’Office et ce, en faveur de tous les utilisateurs du système de la propriété industrielle et commerciale.

Lancée en 2000 par l’OMPI et célébrée le 26 avril de chaque année, la journée mondiale de la propriété intellectuelle vise à encourager l’utilisation du système de la propriété intellectuelle comme levier de développement technologique, économique et social.

Pour 2022, la journée est placée sous le signe de « la propriété intellectuelle et les jeunes: innover pour un avenir meilleur ». L’objectif étant de mettre en avant le potentiel dont disposent les jeunes entrepreneurs et porteurs de projets qui apportent des solutions innovantes et qui contribuent ainsi à façonner un avenir durable et inclusif.

LR/MAP

Voir aussi

ONMT,Maroc,Royaume-Uni

ONMT/ Maroc | Le “Light Tour” fait un carton à Londres

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) a poursuivi mercredi à Londres son “Light Tour”, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...