Maroc-Israël | Les accords entre Rabat et Tel-Aviv en voie de concrétisation

SM le Roi reçoit en audience une délégation américano-israélienne

Audience royale à la délégation américano-israélienne, le 22 décembre 2020.

Les accords de coopération multisectoriels entre le Maroc et Israël sont en voie de concrétisation. Des canaux de communication ont été ouverts à cette fin, entre les responsables des deux pays.

Le 2 février 2021, Nasser Bourita s’est entretenu par téléphone, avec Gabi Ashkenazi, au cours duquel les deux Chefs de la diplomatie marocaine et israélienne, ont discuté des moyens à même de concrétiser les accords de coopération conclus entre le Maroc et Israël. Auparavant, Bourita s’était entretenu le 29 janvier 2021, au téléphone, avec Meir Ben-Shabbat, Conseiller à la sécurité nationale d’Israël. A cette occasion, les deux responsables ont convenu de mettre en place des groupes de travail conjoints qui s’attèleront à la matérialisation des accords de collaboration entre Rabat et Tel-Aviv. Du fait de la pandémie de la Covid-19, ces groupes de travail se réuniront en ligne. Cependant, une délégation marocaine de haut niveau se rendra en Israël dès que possible, peut être en février 2021, pour finaliser les termes de ces accords. Une délégation israélienne, menée par Ben Shabbat, est également attendue au Maroc au cours du même mois.

Conventions d’objectifs

Le 22 décembre 2021, le Maroc et Israël ont conclu 4 conventions de coopération en marge de la signature devant SM le Roi Mohammed VI, au Palais Royal de Rabat, de l’Accord de reprise des relations entre les deux pays, sous parrainage américain. Ces conventions couvrent plusieurs secteurs.  La 1ère convention porte sur l’exemption des formalités de visas pour les détenteurs de passeports diplomatiques et des passeports de service. Le 2ème accord de coopération, consiste en un mémorandum d’entente dans le domaine de l’Aviation civile. Un 3ème accord maroco-israélien dans le domaine de l’innovation et du développement des ressources hydrauliques a également été signé. Enfin, le 4ème accord entre Rabat et Tel-Aviv prévoit la promotion de la coopération économique, à travers le commerce et l’investissement, parallèlement à l’engagement de négociations sur d’autres conventions devant régir ces relations. Il s’agit de l’exemption de la double imposition et d’un accord de promotion et de protection des investissements ainsi que d’une convention d’assistance douanière.

Le Maroc ne lâche pas la cause palestinienne

Le 10 décembre 2020, à l’issue d’un entretien téléphonique avec SM le Roi Mohammed VI, Donald Trump alors président des Etats-Unis, avait annoncé la reconnaissance par les USA de la souveraineté du Maroc sur tout son territoire, y compris le Sahara, outre l’ouverture d’un consulat US à Dakhla. Le jour même, le Royaume a fait part de son intention de reprendre ses relations avec Israël. Le Royaume a toutefois indiqué, qu’il ne s’agit pas de normalisation, mais plutôt d’une reprise de la coopération entre les deux pays. Rabat et Tel-Aviv avaient établi des relations à un degré de représentation réduit, en 1993, après la conclusion des Accords d’Oslo entre l’OLP et Israël. En octobre 2000, suite au déclenchement de la deuxième Intifada, il avait été décidé de rompre les relations diplomatiques entre les deux pays. En signe de soutien et de solidarité avec le peuple palestinien, le Maroc avait également ordonné la fermeture du bureau de liaison israélien à Rabat et de la représentation diplomatique marocaine en Israël. 

De quoi clouer le bec aux mauvaises langues qui crachent leur venins et tentent  de mettre en doute la position marocaine au sujet de la cause palestinienne. Cette position inchangée a été réaffirmée par SM le Roi Mohammed VI, lors des entretiens téléphoniques qu’il a eus respectivement avec Mahmoud Abbas (10 décembre 2020) et Benjamin Netanyahu (25 décembre 2020).

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Sm Le Roi Felipe Vi Espagne Maroc

SM le Roi Felipe VI | «L’Espagne et le Maroc partagent des intérêts et des défis communs»

Le Roi Felipe VI a mis l’accent sur l’importance des relations unissant l’Espagne et le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.