Exposition “A fleur de mondes” de l’artiste peintre Bouthaïna Azami

Exposition “A fleur de mondes” de l’artiste peintre Bouthaïna Azami

Le vernissage de l’ “A fleur de mondes”, qui présente les de l’ et écrivaine Bouthaïna Azami, a eu lieu mardi soir à , en présence d’une pléiade de personnalités du monde de l’, des médias et de la .

Visible aux cimaises de la Villa des Arts jusqu’au 30 décembre prochain, cette fait découvrir au public une vingtaine d’ artistiques aux couleurs intenses et aux émotions denses, conçues dans un style très distingué qui met en scène des tragédies humaines, particulièrement “les femmes et l’esclavage”.

“Les femmes sont depuis la nuit du temps la cible d’injustice”, a confié Bouthaïna Azami à la MAP, soulignant qu’elle aspire, à travers la thématique de cette , de “sortir des murs, de se rebeller et d’appeler à un renouveau, à une résurrection et à une floraison”.

A fleur de mondes, “c’est le poids du monde, du temps et de la mémoire”, a indiqué cette écrivaine qui fait appel à la peinture pour délivrer des messages forts en émotions, notant que cette exposition est le fruit d’un travail de plusieurs années de recherche et d’expérimentation dans le champ de la peinture, de la photographie et des arts plastiques et graphiques.

Lire aussi
Un concours avec Ahmed Soultan !

“J’ai commencé à dessiner quand j’écrivais mon troisième roman, à un moment où les mots me semblaient vains”, a-t-elle fait savoir, précisant que “cet état d’aphasie a donné lieu à des croquis qui ont été transformés en toiles”.

“Mother will you break this wall?”, “La danseuse entravée”, ou encore “Dans l’écho des miroirs” sont les titres de quelques créations de sa collection caractérisée par un mélange intense de couleurs formant des visages de femmes, qui racontent chacune une histoire.

Née en 1964 à Tanger, Bouthaïna Azami a fait des études de lettres et de psychologie à Genève. Elle est auteure de plusieurs romans et monographies d’artistes.

Avec MAP

Voir aussi

UNESCO

Mohamed Bensaid s’entretient avec la DG de l’UNESCO

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...