mercredi 17 juillet 2019

Mawazine-2019 : Constellation de stars au théâtre national Mohammed V

Le théâtre national Mohammed V de Rabat sera le haut lieu de concerts de stars du monde arabe et de célébrités internationales, à l’occasion de la 18è édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde.

Avec son ambiance intimiste, le symbole de la vie culturelle de la capitale sera le témoin de temps forts qui s’annoncent d’ores et déjà exceptionnels, ont annoncé mardi les organisateurs dans un communiqué, précisant que l’ouverture du Festival Mawazine Rythmes du Monde le 21 juin consacrera le Ballet Flamenco de Andalucía, l’institution la plus emblématique de l’art populaire andalou.

Jouant le rôle d’ambassadeur du flamenco depuis sa création il y a plus de vingt ans, la formation s’est produite sur les scènes et théâtres du monde entier, rappelle la même source, relevant que le groupe, inépuisable source de talents, accueille les plus grandes figures de la danse espagnole, dont Israel Galván, Isabel Bayón, Rafael Campallo, Belén Maya, Patricia Guerrero et Rafaela Carrasco, entre autres.

Après l’Espagne, ajoute le communiqué, c’est au Liban que le public sera convié, d’abord le samedi 22 juin, avec la présence du compositeur Ziad Rahbani, également metteur en scène et pianiste. Fils aîné de la mythique Fairuz et du grand Assi Al-Rahbani, l’homme a débuté en 1973 à l’âge de 17 ans. Surdoué, il multiplie depuis les succès et enchaîne pièces de théâtre et compositions célèbres dans le monde arabe.

Le lendemain, dimanche 23 juin, ce sera avec Mashrou’Leila, représentant de la scène arabe alternative. Insufflant au rock des touches d’électro et des airs des musiques traditionnelles orientales, le groupe est la sensation musicale du Moyen-Orient. Formé à Beyrouth en 2008, il est rapidement devenu le porte-étendard d’une jeunesse arabe désireuse de s’affranchir des carcans.

La France sera aussi à l’honneur avec Abd Al Malik. Lundi 24 juin, le rappeur d’origine congolaise proposera aux festivaliers l’esthétique singulière qui a fait son succès : des chansons aux textes forts accompagnées d’une musique intense, selon la même source.

Mardi 25 juin, c’est une autre référence de la musique hexagonale, Julien Clerc, qui tiendra la vedette. Depuis les années 1960, l’artiste est resté en haut de l’affiche avec plus de 28 albums studios, de nombreuses tournées mondiales et une multitude de prix et distinctions.

Mercredi 26 juin, le Théâtre National Mohammed V vibrera aux sons des Sister Sledge, de véritables icônes du disco venues des États-Unis.

Formé en 1971 par les sœurs Deborah, Joan, Kim et Kathy, le groupe a vendu plus de 15 millions de disques et reçu plus de 100 prix et distinctions. Il effectue un retour en force à Rabat à l’occasion d’une grande tournée mondiale.

Jeudi 27 juin, l’Américain Stanley Clarke, le bassiste le plus talentueux de sa génération, ex-partenaire de Chick Corea, Marcus Miller et Victor Wooten, témoignera de son jeu unique.

Les musiques du Maroc et de l’Algérie seront célébrées ensuite le vendredi 28 juin. En présence de Samir Toumi, qui dévoilera sa maîtrise du patrimoine musical arabo-andalou, avec la rigueur et la passion héritées de ses maîtres. Puis avec Sanaa Marahati, qui représente la nouvelle génération des chanteurs marocains de melhoun et de musique gharnati.

Samedi 29 juin, l’Egyptien Mohamed Mohsen charmera l’auditoire avec sa voix unique, qui lui a valu d’être distingué du Prix Al-Ahram dans la catégorie « Meilleur jeune chanteur » en 2012, indique le communiqué.

Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le 18è Festival Mawazine-Rythmes du Monde se tiendra du 21 au 29 juin 2019.

Créé en 2001, le festival est le rendez-vous incontournable des amateurs et passionnés de musique au Maroc. Avec plus de 2 millions de festivaliers pour chacune de ses dernières éditions, il est considéré comme le deuxième plus grand événement culturel au monde.

Organisé chaque année pendant neuf jours, Mawazine offre une programmation riche et exigeante qui mêle les plus grandes stars du répertoire mondial et arabe, faisant des villes de Rabat et de Salé le théâtre de rencontres exceptionnelles entre le public et des artistes de renom. Très engagé dans la promotion de la musique marocaine, le festival consacre plus de la moitié de sa programmation aux talents de la scène nationale.

Porteur des valeurs de paix, d’ouverture, de tolérance et de respect, Mawazine propose un accès gratuit à 90% de ses festivaliers, faisant de l’accessibilité des publics une mission essentielle. Il est en outre un soutien majeur à l’économie touristique régionale et un acteur de premier plan dans la création d’une véritable industrie du spectacle au Maroc.

Créée en 2001, Maroc Cultures est une association à but non lucratif qui s’est fixée pour mission principale de garantir aux publics de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër une animation culturelle et artistique d’un niveau professionnel digne de la capitale du Maroc.

En écho aux valeurs fondamentales de la politique de développement de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Maroc Cultures concrétise cette noble mission via le Festival Mawazine Rythmes du Monde ainsi que différentes manifestations, colloques pluridisciplinaires, expositions d’art plastique et concerts.

Avec MAP

Voir aussi

André Azoulay : Le Maroc a opté en permanence pour la coexistence et l’ouverture sur l’autre

Le Maroc a opté en permanence pour la coexistence et l’ouverture sur l’autre, a affirmé, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.