Vision Royale | Les nouveaux ponts Europe-Afrique via le Sahara

A la fois majestueusement et sereinement, SM Mohammed VI, dans son Discours prononcé à l’occasion du 47ème anniversaire de la Marche Verte, a démontré, avec la plus grande clarté, la logique de la stratégie du Maroc dans son Sahara.

Il y a d’abord les efforts diplomatiques du Royaume, qui ont conduit aux avancées que l’on connaît aujourd’hui et qui peuvent se résumer en l’appui de quelque 90 Etats à la solution que propose le Maroc pour mettre fin au différend autour de la question du Sahara.

Mais, parallèlement, il y a une autre composante de la stratégie. Il s’agit de l’engagement total du Maroc dans le développement des 3 régions du Sahara: Laayoun-Sakia Al Hamra, Dakhla-Oued Eddahab et Guelmim-Oued Noun. D’où le plan de développement des provinces sahariennes auquel a été alloué un budget de près de 80 milliards de DH.

Les efforts diplomatiques sont ainsi menés en parallèle avec le concret des travaux d’infrastructure, grands chantiers structurants et mégas projets qui ne servent plus seulement les provinces sahariennes, mais ont une utilité bien plus large.

Sahara : Antonio Guterres se félicite de la décision du Maroc et de l’Algérie de participer à la table ronde de Genève

C’est la 3ème composante de la Vision Royale. Elle consiste à ériger de nouveaux ponts entre le Maroc et sa profondeur africaine. Comme à travers la nouvelle route maritime qu’ouvrira le gigantesque projet du port Dakhla Atlantique, ou bien à travers le «pharaonique» projet de gazoduc Nigéria-Maroc.

Deux projets destinés à servir plus d’une vingtaine de pays africains… Mais pas seulement !

Car, ces nouveaux ponts feront également la jonction avec l’Europe.

…Des ponts Sud-Sud, qui seront aussi des ponts Sud-Nord (pour le Gazoduc) et des ponts Nord-Sud (pour le commerce via le port de Dakhla) !

Feu SM Hassan II disait que le Maroc est tel un arbre dont les racines sont en Afrique et le branchage en Europe (que seuls 14 kilomètres séparent de Tanger).

Avec SM Mohammed VI, la métaphore prend tout son sens, concrètement, via les grandes réalisations transnationales dont le Maroc et son Sahara deviennent le hub.

Le Sultanat d’Oman réitère sa position constante soutenant l’intégrité territoriale du Royaume (Ministre des AE)

BA

,

Voir aussi

Maroc,Islam,théorie,pratique

Maroc | L’Islam entre théorie et pratique

Le positionnement du Maroc sur le plan religieux est on ne peut plus clair. En …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...