Presse | Un “partenariat solide” en perspective avec les professionnels pour développer le secteur

Presse | Un “partenariat solide” en perspective avec les professionnels pour développer le secteur

Un accord a été convenu avec les professionnels du secteur de la presse pour mettre en place un partenariat solide en vue d’élaborer un programme répondant aux contraintes immédiates du secteur et examiner les moyens d’y faire face à long terme, a annoncé, vendredi à Rabat, le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, M. Othman El Ferdaous.

Il a également été convenu de former un groupe de travail conjoint pour traiter les questions intéressant le secteur, a indiqué le ministre dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion avec les professionnels du secteur consacrée à l’examen des problématiques du secteur de la presse écrite et électronique, y compris les contraintes liées à la pandémie du coronavirus.

Lors de cette rencontre qui s’est déroulée en présence du président de l’Association nationale des médias et des éditeurs (ANME), Abdelmounaim Dilami, du président de la Fédération marocaine des médias, Kamal Lahlou, du journaliste Ahmed Charai, ainsi que de Fouzi Lekjaa, directeur du budget au ministère de l’Économie et des Finances, M. El Ferdaous a relevé que “le secteur de la presse a besoin d’un modèle de développement spécial”.

Pour sa part, M. Dilami indiqué que la réunion a été “très positive” et a été consacrée aux différentes problématiques du secteur, en l’occurrence les contraintes liées à la conjoncture sanitaire exceptionnelle générée par l’épidémie de la Covid-19 et les problématiques structurelles dont souffre le secteur des médias.

La pandémie du coronavirus “a clairement montré le rôle important et fondamental” que les médias jouent au sein de la société, car ils contribuent “avec une grande efficacité et un esprit patriotique élevé à sa cohésion”, d’autant plus que les professionnels du secteur ont continué à travailler pendant les trois mois du confinement sanitaire dans des conditions très difficiles et sans revenus ou rémunérations, a-t-il souligné.

M. Dilami a ajouté que “le secteur souffre de problématiques structurelles et a donc besoin de solutions structurelles”, relevant qu’il a été convenu dans ce cadre d’étendre toutes les contraintes et d’examiner la question de la “restructuration du secteur” de manière à renforcer les médias nationaux et contribuer à leur rationalisation pour les rendre plus prospères et efficaces.

Il a ajouté, à cet égard, qu’il a également été convenu de former d’urgence une commission, comprenant des experts économiques et d’autres chargés d’accélérer l’élaboration de solutions appropriées dans ce domaine, notant que “l’État est au fait de ces questions et prendra des mesures à ce sujet, lesquelles seront annoncées aujourd’hui au Parlement”.

LR/MAP

Voir aussi

En 1ère ligne… | Ministère de l’Education nationale (Spécial FDT 2020)

En 1ère ligne… | Ministère de l’Education nationale (Spécial FDT 2020)

Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale En raison de l’épidémie du coronavirus et de l’état …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.