Maroc | Ouverture de la session d’automne du 44è Moussem culturel international d’Assilah

Les travaux de la session d’automne de la 44è édition du Moussem culturel international d’Assilah se sont ouverts, vendredi soir, en présence d’un parterre d’experts, d’intellectuels et de chercheurs marocains et étrangers.

Cette édition, qui se tient du 6 au 26 octobre, sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, à l’initiative de la Fondation du Forum d’Assilah, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication (département de la Culture) et la commune d’Assilah, sera marquée par l’organisation de plusieurs colloques, dans le cadre de la 37è édition de l’Université ouverte Al-Mu’tamid Ibn Abbad, et d’activités artistiques et culturelles. Dans une allocution lue en son nom lors de la cérémonie d’ouverture de cet événement, tenue à la Bibliothèque Prince Bandar Ben Sultan, le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi bensaid, a souligné que cet événement tire son importance du Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, qui incarne le soutien continu du Souverain aux efforts fournis en faveur de la renaissance culturelle, intellectuelle et développementale, ainsi que des personnalités de renom qui y prennent part. M. Bensaid a assuré que les recommandations formulées dans le cadre du Moussem d’Assilah contribuent à répondre aux besoins culturels des citoyens, à rapprocher l’action artistique créative de tous les citoyens, et à impliquer tout le monde dans le débat public et l’action culturelle.

Il a affirmé que le ministère salue, comme à chaque édition, la teneur du programme du Moussem aussi riche que varié, qui traite de plusieurs sujets politiques, économiques et environnementaux, et comprend différentes activités culturelles, artistiques et intellectuelles, qui contribuent à la diffusion de l’action culturelle et font des petites villes, comme Assilah, des centres de rayonnement, de production et d’exportation d’idées et de recommandations, se disant convaincu que cet événement débouchera sur des solutions aux défis posés.

Le 43ème Moussem d’Assilah en sessions d’été et d’automne, à partir du 30 juin

Pour sa part, le secrétaire général de la Fondation du Forum d’Assilah, Mohamed Benaissa, a relevé que le programme de cette édition de l’Université ouverte Al-Mouatamid Ibn Abbad traite, à travers ses colloques, des thématiques d’actualité, des changements politiques, économiques et culturels que connaît le monde, et comprend également des ateliers d’arts plastiques et des expositions d’artistes de renom.

M. Benaissa a relevé que le Moussem d’Assilah accorde une attention particulière à l’évolution et aux défis de nos sociétés en Afrique et dans le monde arabe, ainsi qu’à leurs répercussions sur les changements que connaissent les pays industrialisés, notamment en Europe, faisant savoir que ces colloques sont la consécration du travail culturel libre qui permet aux participants de différents pays de se rencontrer et d’échanger leurs expériences.

Il a également salué la coopération fructueuse entre la Fondation du Forum d’Assilah et le « Policy Center for the New South », qui organisent conjointement cette année deux colloques sous les thèmes « Désintégration géopolitique, climat, migration et sécurité alimentaire: le Nouveau Sud et ses relations avec l’Europe » et « Transformations énergétiques : défis et perspectives pour l’Afrique, les Etats arabes et l’Europe ».

Dans un message lu en son nom par le Haut représentant de l’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC), Miguel Angel Moratinos, le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), António Guterres, a mis en avant la singularité du Moussem d’Assilah qui réussit chaque année à accueillir une élite d’intellectuels, de politiciens et de chercheurs, réitérant l’intérêt qu’il porte, en tant que secrétaire général des Nations unies, au continent africain, qui est placé au coeur de cet événement. M. Guterres a, à cet égard, souligné que la région du Grand Sahara, fait face, au cours des dernières années, à des défis majeurs liés à la sécurité, notamment la montée de l’extrémisme et de l’instabilité politique, ainsi qu’aux enjeux socio-économique et à la méconnaissance de ses valeurs culturelles, formulant le souhait que cet événement permettra de débattre des différents aspects de ces phénomènes, afin de déboucher sur des recommandations positives, qui renforcent « notre engagement pour une Afrique en paix et en prospérité ».

Saisie par la Marine Royale de plus de 4 tonnes de chira au large d'Assilah

De son côté, M. Moratinos a affirmé que ce forum contribuera, sans aucun doute, à formuler les recommandations nécessaires pour la promotion de la paix et la prospérité en Afrique.

Au programme de cet événement figurent des colloques traitant de plusieurs sujets d’actualité, notamment « Le Grand Sahara: De la barrière au pivot », « L’Afrique et l’Occident : Héritage et perspective », « L’Europe: Elan de puissance ou sortie de l’histoire », ainsi que « Les Arabes aujourd’hui et le fardeau du vide stratégique ».

En outre, un forum du roman arabe sera organisé, sous le thème « le roman arabe et le discours visuel », en plus de la remise du Prix Mohamed Zafzaf du Roman arabe, dans sa 8ème édition, ainsi que d’autres activités culturelles et artistiques.

LR/MAP

,

Voir aussi

SIEL | L’IA au centre d’une rencontre organisée par le Secrétariat général du gouvernement

Le stand du Secrétariat général du gouvernement au 29e Salon internationale de l’édition et du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...