Le DG de la MAP s’entretient avec le représentant du FNUAP au Maroc

MAP,FNUAP

Le Directeur Général de l’Agence Marocaine de Presse (MAP), M. Khalil Hachimi Idrissi, s’est entretenu, mercredi à Rabat, avec Luis Mora, représentant résident du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) au Maroc.

Lors de cette rencontre, MM. Hachimi Idrissi et Mora ont discuté des changements sociétaux qu’a connus le Maroc et des moyens d’accompagner les efforts de développement, notamment le rôle des médias.

M. Mora a relevé, dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, que le Maroc a connu des transformations sociétales, notamment au niveau démographique et des structures familiales, ainsi que des changements en ce qui concerne les nouvelles thématiques émergentes dont la question du changement climatique, l’économie numérique et le rôle des médias dans le développement.

Le responsable onusien s’est particulièrement arrêté sur le rôle clé des différents acteurs (institutions, société civile, médias, agences onusiennes) pour mettre en place et faire avancer les nouveaux modèles de développement.

Forum de la MAP : La réalité de la presse décortiquée par Mohamed Berrada

M. Mora a tenu, lors de cette rencontre, à féliciter l’agence marocaine de presse qui “a réussi à s’adapter et à devenir une référence au Maroc et au niveau international”. “Je salue les efforts déployés par la MAP pour donner l’espace à toutes les voix pour s’exprimer”, a-t-il dit.

Le Maroc, un pays en mouvement, a pu offrir un espace d’ouverture facilitant et favorisant des débats sereins sur des questions et des thématiques qui intéressent la population, a-t-il souligné.

Pour sa part, M. Hachimi Idrissi a mis en avant les transformations qu’a connues la MAP et l’action de l’Agence pour accompagner les changements sociétaux en étoffant son offre (radio, télévision, sites électroniques..), en élargissant sa production à travers une activité médiatique globale et en déclinant sa politique sur tous les vecteurs.

M. Hachimi Idrissi a, dans ce contexte, relevé qu’en plus de la modernisation des textes qui l’ont régi, la MAP a adopté une approche basée sur la diversité, le pluralisme et le renouvellement de ses ressources humaines.

Dilemme: sécurité d’abord, ou droits de l’homme?

Le Directeur Général de la MAP s’est également arrêté sur les défis auxquels fait face l’agence pour accompagner la dynamique et la modernisation de la société marocaine notamment le secteur des médias.

LR/MAP

Voir aussi

Fès abritera le Sommet mondial de l’Alliance des civilisations (Moratinos)

Moratinos exprime ses remerciements à SM le Roi pour Son soutien à la tenue à Fès du 9ème Forum mondial de l’Alliance des civilisations

Le Haut-Représentant pour l’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC), Miguel Angel Moratinos, a exprimé, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...