La vice-présidente du Parlement européen pour un partenariat plus approfondi avec le Maroc

La vice-présidente du , Pina Picierno, a plaidé, mercredi à Bruxelles, pour un multiforme plus approfondi entre le Maroc et l’.

« Ce doit favoriser des actions en faveur de la transition écologique et numérique et la promotion des valeurs communes, notamment en termes de sécurité et de durabilité’’, a souligné l’eurodéputée, lors d’une rencontre au sur la thématique ‘’ et commerce UE-Maroc pour un développement durable en Méditerranée’’.

Face au contexte actuel et aux défis auxquels le monde est confronté, le UE-Maroc ne peut pas se baser uniquement sur les échanges commerciaux, mais doit tendre vers une meilleure promotion du développement durable, de la paix et de la stabilité en Méditerranée, a indiqué Pina Picierno, qui est membre du groupe des Sociaux-démocrates au Parlement européen.

Faisant observer que durant les vingt dernières années des liens solides ont été créés et consolidés entre le Royaume et l’Europe, la vice-présidente du PE a émis le souhait de continuer ce parcours, ensemble, pour les années à venir.

Maroc | SAS le Prince Albert II de Monaco visite “Bayt Dakira” à Essaouira

De son côté, l’eurodéputé et membre du groupe du Parti populaire européen (PPE), Salini Massimiliano, a souligné que les relations avec le Maroc sont ‘’essentielles’’ pour l’, notant que le Royaume est le pays africain le plus proche culturellement de l’UE.

« Les défis économiques, énergétiques, environnementaux et politiques qui s’imposent à nous aujourd’hui requièrent d’investir davantage en Méditerranée, notamment au Maroc », a-t-il plaidé, mettant l’accent sur la nécessité de renforcer le partenariat dans les domaines des énergies renouvelables et de l’hydrogène vert.

Selon lui, « il y a une volonté commune réelle de relever les défis actuels et d’identifier les jalons sur lesquels nous pourrons axer notre partenariat ».

Organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), en partenariat avec le Parlement européen, la rencontre, qui a exploré les opportunités de étroite entre l’UE et le Maroc dans un contexte géopolitique instable, a débattu du ‘’potentiel des relations UE-Maroc’’ et des opportunités de ‘’l’intégration économique’’ et de la ‘’ en matière d’énergies renouvelables’’.

Bourita reçoit plusieurs ambassadeurs venus lui présenter les copies figurées de leurs lettres de créance en qualité de représentants de leurs pays au Maroc

Elle a vu la participation de députés européens, de parlementaires marocains, de membres de la CGEM et de son homologue BusinessEurope.

LR/MAP

Voir aussi

Algérie,Ligue arabe

Algérie | Réunion des MAE en préparation du Sommet du Conseil de la Ligue arabe

Les travaux de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères ont débuté samedi en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...