HCP | Le PIB recule de 14,9% au 2ème trimestre 2020

HCP Le PIB recule de 14,9% au 2ème trimestre 2020

Le Produit Intérieur Brut (PIB) en volume s’est contracté de 14,9% durant le deuxième trimestre 2020 au lieu d’une hausse 2,4% l’année précédente, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Ce repli qui tient en compte la baisse de 19,1% des impôts sur les produits nets des subventions au lieu d’une hausse de 2%, s’explique par le recul des activités non agricoles de 15,5% et celles du secteur agricole de 6,9%, souligne le HCP dans une note d’information sur la situation économique nationale au deuxième trimestre 2020.

La valeur ajoutée du secteur primaire en volume, corrigée des variations saisonnières, a enregistré une baisse de 6,3% en volume au cours du deuxième trimestre de l’année 2020, au lieu de -4,9% réalisée durant la même période en 2019. Cette évolution s’explique par la baisse de l’activité de l’agriculture de 6,9% au lieu -6% une année auparavant, et par une augmentation de celle de la pêche de 0,7% au lieu de 8,3%.

De son côté, la valeur ajoutée du secteur secondaire, en volume, a connu une forte baisse de son taux d’accroissement passant de 3,8% le même trimestre de l’année précédente à -17,3%, relève le HCP, notant qu’à l’exception de l’activité de l’industrie d’extraction qui a affiché une croissance de 7,9%, les autres composantes du secteur ont dégagé des croissances négatives, à l’instar des industries de transformation (-22%), le bâtiment et travaux publics de (-17,1%) et l’électricité et eau (-12,3%).

Pour sa part, la valeur ajoutée du secteur tertiaire a enregistré un repli de son taux d’évolution passant d’un accroissement de 3,6% le même trimestre de l’année précédente à un recul de 14,9% au deuxième trimestre 2020, selon la même source.

Ce repli résulte de la baisse des valeurs ajoutées des hôtels et restaurants de (-90%), des transports (-55,7%), du commerce de (-26,5%) et des services rendus aux ménages et aux entreprises de (-14,4%), des postes et télécommunications (-1,7%) et la hausse de celles des services rendus par l’Administration publique générale et la sécurité sociale de (+5,1%), des services de l’éducation, de la santé et de l’action sociale de (+4,9%) et des services financiers et assurances de (+3,3%).

Aux prix courants, le PIB a connu un net recul de 15,6% au lieu d’une hausse de 4,2% une année auparavant, dégageant ainsi une baisse du niveau général des prix de -0,7% au lieu de 1,8%.

LR

Voir aussi

marjane holding

Marjane Holding renforce le développement de son sourcing auprès des industriels locaux du textile et de l’agroalimentaire

Deux conventions de partenariat ont été conclues, mercredi à Casablanca, pour le développement du sourcing …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.