Flash Infos

E-conférence de la CGEM | Quelle reprise pour l’entreprise ?

E-conférence de la CGEM | Quelle reprise pour l’entreprise ?

De d. à g : Chakib Alj & Mehdi Tazi

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a organisé une web conférence autour de son plan de relance économique à la veille de la préparation d’un Projet de Loi de Finances Rectificative (PLFR).

Animée par Chakib Alj et Mehdi Tazi, respectivement président et Vice-président de la CGEM, cette rencontre a été l’occasion, le 27 mai dernier,  de revenir sur les axes fondamentaux du plan de relance économique présenté par la Confédération, au Comité de Veille Economique (CVE), le 21 mai 2020.

Optimisme réaliste

D’entrée de jeu, Chakib Alj a affirmé que l’ensemble des entreprises sont engagées pour adopter toutes les précautions sanitaires nécessaires à la préservation de la santé de leurs salariés et clients. Et le président de la CGEM de préciser que le redémarrage de l’activité économique au niveau national, permettra de freiner les dégâts considérables observés aussi-bien sur les entreprises que sur l’emploi de maniéré générale. Le président de la CGEM a souligné que 60.000 tests de dépistage du Covid-19 ont été effectués jusque-là, dans plusieurs unités industrielles.

Mobilisation à toute épreuve

Prenant la parole, le Vice-président de la CGEM Mehdi Tazi, a salué la mobilisation de ses membres pour le soutien des entreprises désireuses de reprendre leurs activités, à travers la mise en place de guides sanitaires et préventifs, outre la facilitation de l’approvisionnement en équipements de protection contre le Covid-19.

Dans ce cadre, Tazi a expliqué que la crise actuelle, de par son caractère inédit et son impact, nécessite une réponse massive. Depuis le début de la crise induite par la propagation du nouveau Coronavirus, la CGEM a saisi l’ensemble de ses composantes notamment les fédérations, les groupes parlementaires et les Commissions, pour élaborer le Plan de Relance de l’économie nationale, soumis au CVE que préside le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun. Ce plan de relance se veut ambitieux, intégré, cohérent et équilibré entre l’État et le secteur privé.

Objectifs communs

Rebondissant sur le volet lié à la relance progressive de la machine économique au niveau national, Chakib Alj a estimé à entre 80 et 100 milliards de dirhams le coût de financement du plan de relance économique dont l’objectif consiste à développer et préserver l’appareil productif, tout en stimulant la demande intérieure.  Le président de la CGEM a toutefois attiré l’attention sur la nécessité de poursuivre les grands chantiers économiques entamés avant le Covid-19. Il s’agit, a-t-il énuméré, de l’intégration du secteur informel dans le circuit légal, la simplification de la relation Etat-citoyen-entreprise, l’inclusion financière et la réduction des délais de paiements qui menace la survie d’un grand nombre d’entreprises.

Message d’espoir

A l’issue de la conférence sur le plan de relance économique élaboré par la CGEM, une demande officielle a été adressée au gouvernement El Othmani, pour le report de l’augmentation du Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG) programmée pour juillet 2020. Comme expliqué par la présidence de la CGEM, les conditions actuelles ne permettent pas d’appliquer une telle mesure.

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc est le représentant du secteur privé auprès des pouvoirs publics et des institutionnels. Elle s’exprime au nom de ses 90.000 membres directs et affiliés et veille à assurer un environnement économique favorable pour le développement des entreprises. Aujourd’hui, le rôle de la Confédération patronale est plus que jamais décisif. 

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Le marché automobile en convalescence

Marché automobile | Un secteur en convalescence

Après avoir vu ses ventes s’effondrer depuis mars dernier, à cause de la pandémie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.