Cultures printanières | Une superficie de 272.000 ha prévue dans les zones bour

Généralisation de l’AMO

La superficie prévue des cultures printanières dans les zones boréales est estimée à 272.000 hectares (ha) et peut atteindre jusqu’à 300.000 ha, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohamed Sadiki.

En réponse à des questions sur le secteur agricole, posées par plusieurs groupes parlementaires à la Chambre des représentants, M. Sadiki a précisé que la superficie cultivée, à ce jour dans les zones bour, a atteint 190.000 ha et concerne notamment le maïs (75.000 ha) et les pois chiches (50.000 ha) et le tournesol (26 ha).

Pour ce qui est des zones irriguées, le ministre a fait savoir que la superficie prévue pour les légumes printaniers est estimée à 80.000 ha, notant que la superficie cultivée actuelle est de 22.000 ha.

S’agissant de la production animale, M. Sadiki a relevé que le bétail a retrouvé son prix sur les marchés et ce, à la faveur de la production de pâturage et au programme d’urgence de soutien au fourrage. Et d’assurer que la santé du cheptel national est “très satisfaisante” dans les différentes régions du Royaume, grâce au suivi sanitaire et aux campagnes de vaccination.

Agriculture : Le Maroc dans le Top 5 africain

Le ministre a également relevé que l’année agricole en cours a connu, jusqu’à fin février, un déficit historique de précipitations et une baisse sans précédent des réserves d’eau, qui ont affecté négativement le secteur agricole.

Face à cette situation, le ministère a mis en place une série de mesures durant les cinq premiers mois pour soutenir les éleveurs dans les zones touchées, avec environ un million de quintaux d’orge subventionnés, a expliqué M. Sadiki, précisant qu’avec l’aggravation du déficit pluviométrique et en application des Hautes Instructions Royales, un programme exceptionnel de 10 milliards de dirhams (MMDH) a été mis en place pour venir en aide aux éleveurs.

A ce jour, a poursuivi le ministre, 3,7 millions de quintaux d’orge subventionnés ont été acquis en première tranche, dont 1,5 million ont été distribués à plus de 364.000 bénéficiaires, en plus de 1,3 million de quintaux d’aliments composés acquis au profit du secteur laitier, dont 252.000 quintaux ont été distribués.

Offre abondante des produits alimentaires durant le mois de Ramadan à Guelmim

M. Sadiki a aussi rappelé le lancement par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), des campagnes de vaccination gratuites pour le cheptel national de moutons, chèvres, vaches et chameaux, notant qu’il a été procédé à l’accélération des subsides d’assurance dans le zones affectées.

En ce qui concerne la hausse des prix de certains produits alimentaires, le ministre de l’Agriculture a avancé “la conjoncture mondiale difficile, multifactorielle et incontrôlée”.

LR/MAP

,

Voir aussi

Maroc,France,Transition énergétique

Transition énergétique | Le renforcement de la coopération maroco-française au centre d’entretiens de Benali à Paris

Le renforcement de la coopération entre le Maroc et la France dans le domaine de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...