SM le Roi accorde Son approbation à la nomination de responsables judiciaires dans plusieurs juridictions du Royaume

Roi Mohammed VI,CSPJ

Sa Majesté le , que Dieu L’assiste, Président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (), a accordé Sa Haute approbation à la de responsables judiciaires dans plusieurs juridictions du Royaume.

Ces nominations interviennent suite à la vacance de quatre postes de responsabilité après la décision de mise à la retraite des magistrats qui occupaient ces postes, et à la vacance de trois autres après que les magistrats concernés ont été élus, le 23 octobre 2021, représentants de leurs confrères au durant le deuxième mandat (2022-2026), indique mercredi un communiqué du Conseil.

Elles visent à insuffler une nouvelle impulsion aux postes de responsabilité judiciaire dans les différentes juridictions, à atteindre davantage d’efficience en termes de performance judiciaire et une plus grande transparence dans la gestion, à désigner des responsables judiciaires capables d’accompagner la stratégie du en matière de moralisation, de probité et de droiture, et à mettre l’indépendance de la Justice au service de l’application juste et équitable de la loi.

Lire aussi
El Guergarate | La Gambie salue l’action “pacifique” et “décisive” du Maroc

Ces nominations, portant sur 14 postes, soit 6,45% de l’ensemble des responsabilités judiciaires, ont concerné huit magistrats qui se sont vu attribuer pour la première fois des postes de responsabilité, alors que le reste des postes a été confié à des magistrats occupant actuellement des missions de grades inférieurs ou similaires.

Il s’agit des postes de Premier président de Cour d’appel (1), de Premier président de Cour d’appel de (1), de Président de tribunal de première instance (7), de Président de tribunal de (1), de Procureur du Roi près un tribunal de première instance (3) et de Procureur du Roi près un tribunal de (1).

Un responsable judiciaire a été relevé de ses fonctions, précise la même source.

LR/MAP

Voir aussi

Espagne,Maroc,Mohammed VI,Pedro Sanchez

Maroc-Espagne | Cartes sur table

La crise entre le Maroc et l’Espagne a commencé en avril 2021. Elle prend fin …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...