Covid-19/ Maroc-Enseignement à distance : Poursuite des cours à l’AREF

Covid-19/ Maroc-Enseignement à distance : Poursuite des cours à l’AREF

L’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Casablanca-Settat est parvenue à s’accommoder au chamboulement causé par la suspension des cours en présentiel, en mettant au point un programme bien déterminé pour mener à bien l’expérience de l’enseignement à distance.

Acculée comme le reste des institutions de l’éducation, au Maroc comme ailleurs, l’Académie de la première région du pays n’a pas trop tergiversé pour basculer vers le digital, se réjouissant même de l’abondance des produits pédagogiques mis à la disposition de ses élèves.

Pour ce faire, elle s’est appuyée sur l’expérience engrangée en matière d’utilisation des technologies numériques, l’adhésion de son encadrement administratif et éducatif, ainsi que sur le talent de ses équipes techniques.

Les brigades pédagogiques et techniques constituées à cet effet sont entrées dans une course contre la montre pour gagner le pari de la continuité de l’opération d’enseignement, aidées en cela par le soutien précieux du Groupe OCP qui a mis à la disposition de l’Académie ses locaux du siège central dans la métropole pour filmer les capsules servies aux apprenants.

D’après des données communiquées par cette institution, les enseignants de Casablanca-Settat ont produit, jusqu’à présent, 795 documents numériques dans toutes les matières pour la plateforme TelmidTICE, répartis entre le primaire (413 ), le collège (196) et le lycée (186).

En plus des initiatives personnelles louables d’enseignants volontaires, d’autres ont été formellement engagés pour réaliser 698 capsules destinées aux chaînes de télévision nationales, dont 271 ont été produites au niveau des 16 directions provinciales relevant de l’Académie et 427 au sein des plateaux mobilisés par l’OCP à Casablanca.

L’Académie de Casablanca-Settat a, en outre, réussi à créer un total de 91.253 classes virtuelles, soit 66,55% des classes existantes dans la région.

Dans une déclaration à la presse, le directeur de l’AREF, Abdelmoumen Talib, a souligné que cette opération se déroule comme planifié et a démontré une adhésion sans précédent de tous pour permettre aux élèves de poursuivre leur apprentissage, dans cette conjoncture particulière que traversent le Maroc et le monde.

Les outils numériques ont contribué considérablement à faciliter la réalisation d’une production prolifique et à maintenir le contact avec les apprenants, particulièrement ceux appelés à passer les examens certifiants en fin d’année, a-t-il indiqué.

Le travail accompli par l’Académie est supervisé directement par le ministre de tutelle et est entouré de l’accompagnement et du suivi quotidiens du secrétaire général du secteur, a-t-il encore dit.

La crise engendrée par la pandémie du nouveau coronavirus a, en quelque sorte, précipité le basculement vers l’enseignement à distance, qui offre des opportunités insoupçonnables pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement pour les grands, mais qui s’est avéré tout aussi efficace pour les petits.

Loin de toute généralisation ou de jugement hâtif, les premiers indices laissent percevoir une réaction positive et une acceptation de cette opération de la part des élèves dans la région, qui sert globalement de laboratoire à toutes les expériences menées à l’échelle nationale. Selon toute vraisemblance, il va y avoir un après-pandémie dans le domaine de l’enseignement.

Avec MAP

Voir aussi

Al Maourout | Le magazine émirati célèbre la culture et les arts populaires au Maroc

Al Maourout | Le magazine émirati célèbre la culture et les arts populaires au Maroc

Le magazine émirati “Al Maourout” a dans son numéro du mois de juin, mis en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.