Bourse de Casablanca | Clap de fin pour l’indice Madex, remplacé par le MSI20 !

Bourse de Casablanca,MSI20,Morocco Stock Index 20

La Bourse de Casablanca a procédé, depuis le 1er janvier 2022, à l’arrêt définitif du calcul de l’indice Madex, créé en 2002. Le Morocco Stock Index 20 (MSI20) est désormais l’indice de référence du marché boursier au Maroc. 

Le Morocco Stock Index 20 (MSI20), indice nouvelle génération qui tient compte des meilleures pratiques internationales ainsi que des spécificités du marché marocain, remplace donc le Madex et devient l’indice de référence de la Bourse de Casablanca.

Comment a été prise cette décision ?

C’est le succès rencontré par le MSI20, depuis son lancement, qui a incité la Bourse de Casablanca à poursuivre le processus de modernisation de sa gamme d’indices en l’érigeant en indice de référence du marché boursier marocain, au côté du Masi.

Au départ, une enquête a été réalisée auprès des professionnels du marché (Sociétés de gestion, investisseurs institutionnels et sociétés de bourse) afin de mesurer l’impact de ce lancement et ce, dans le cadre des travaux du Comité Scientifique des Indices. Cette enquête a révélé que 85% des répondants sont satisfaits du MSI20 et près de la moitié pensent l’utiliser comme benchmark.

Le MSI20 capte la performance des cours des entreprises les plus liquides cotées à la Bourse de Casablanca. Il est composé de 20 valeurs retenues parmi les 40 plus grandes capitalisations flottantes et ce, sur la base du volume sur le marché central et la fréquence de cotation. Le choix de ces deux indicateurs a été réalisé sur la base d’une Analyse en Composantes Principales (ACP), ayant permis de démontrer que la liquidité d’une valeur peut être expliquée par ces deux variables (volume sur le marché central et fréquence de cotation) qui synthétisent 92% de l’information.

Lire aussi
Marché financier | La Bourse et l’APSB signent un accord

Ces variables sont notées et la somme des deux scores est centrée réduite afin d’homogénéiser les données. Par ailleurs, un plafonnement est appliqué en harmonie avec les règles prudentielles des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM).

La somme des valeurs qui dépassent le seuil de 10% est captée à 45% de la capitalisation flottante de l’échantillon. L’ensemble de ces règles de gestion font l’objet d’un examen régulier par la Bourse de Casablanca et le Comité Scientifique des indices, afin de garantir qu’elles continuent de refléter au mieux les attentes du marché et les objectifs de l’indice.

Les indices boursiers représentent un indicateur de performance et de diversification des actifs, ainsi qu’une référence pour les gestionnaires de portefeuilles. Ils permettent de suivre la tendance et l’évolution d’un secteur d’activité économique, d’en évaluer la rentabilité et les risques et rendent, ainsi, l’acte d’investir plus simple car mieux informé et mesuré.

A ce titre, ils constituent des dispositifs essentiels pour accompagner le développement et la liquidité du marché boursier. Aussi, il est prévu que la Bourse de Casablanca poursuive l’amélioration de sa gamme d’indices en procédant à la conception, en collaboration avec le Comité Scientifique des Indices, de nouveaux produits à fort impact sur le développement du marché, notamment un indice des valeurs respectant les principes de la Finance Participative.

Voir aussi

Loi de Finances 2022,Maroc

Loi de Finances 2022 | Plein cap sur le social !

Avec l’adoption définitive par les deux Chambres du Parlement, les 3 et 6 décembre 2021, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...