OCP : Mission «Afrique et fertilité des sols»

OCP Mission Afrique fertilite

Avec un travail de fourmi dans une dizaine de pays d’Afrique, l’OCP confirme la dimension africaine du Maroc.

En mars 2014, Mostafa Terrab, PDG de l’OCP, a présenté à Libreville (Gabon) un projet de partenariat Sud-Sud s’appuyant sur une intégration de ressources naturelles du Maroc (phosphate) et du Gabon (gaz), pour la production d’engrais phosphatés. Ce projet est la concrétisation d’un partenariat industriel multidimensionnel. Le protocole d’accord préliminaire prévoit la mise en commun d’actifs industriels tant au Gabon (une unité de production d’ammoniaque à partir du gaz gabonais et une unité de production d’engrais phosphatés) qu’au Maroc où deux unités de production d’acide phosphorique à partir du phosphate marocain et une unité de production d’engrais phosphatés ont été mises à contribution. La capacité totale de production annuelle des deux complexes intégrés sera de l’ordre de 2 millions de tonnes d’engrais. Plus de 2 milliards de dollars seront investis conjointement dans ces actifs industriels qui bénéficieront à l’ensemble de la région. En effet, on estime qu’à terme, cet ensemble industriel aura la capacité de couvrir au moins 30% de la demande totale du continent. L’initiative contribuera à la création de plusieurs milliers d’emplois directs et indirects au Gabon, au Maroc et dans d’autres pays de la région.
Au Mali, le Groupe OCP a accompagné le Groupe Toguna, acteur majeur des engrais dans ce pays, dans l’organisation de la première Caravane Agricole Toguna, en partenariat avec le ministère malien du Développement rural.

La Caravane a sillonné quatre régions du Mali, profitant à 1.600 agriculteurs maliens formés et sensibilisés. Cette action s’inscrit dans le cadre du partage de l’expérience «Caravane OCP» déployée au Maroc depuis 2012 et axée sur une démarche de fertilisation raisonnée.
En parallèle, l’OCP a introduit un 2ème modèle de proximité adapté à certains pays d’Afrique à travers «Les Ecoles aux Champs». C’est un programme de vulgarisation de bonnes pratiques agricoles qui a été déployé en Côte d’Ivoire et au Nigeria sur la filière cacao, au Ghana sur la filière maïs et en Guinée sur plus de cultures différentes.
D’autre part, l’OCP a procédé à l’adaptation de la carte de fertilité des sols au Mali, en Guinée et en Ethiopie. Une équipe de l’OCP dédiée a conduit des tests agronomiques pour les nouveaux engrais enrichis en Guinée, Ghana, Mali, Côte d’ivoire, Nigeria, Kenya, Ethiopie, Tanzanie et Mozambique.

Hamid Dades

Voir aussi

Les USA soutiennent le Maroc pour un règlement au Sahara

Sahara | Les Etats-Unis «continue à soutenir le processus de l’ONU pour une solution juste et durable au différend de longue date au Maroc»

Les Etats-Unis «vont continuer à soutenir le processus onusien en vue d’une solution juste et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.