Après moi, le «poison»!

Pour certains penseurs arabes, il existe bien un «amour» qui tue. «Wa Min-Al hobbi ma qatal» disent-ils. Mais de nos jours, il semble que cette idée a des adeptes et pas forcément «arabes». Sinon, comment expliquer l’attitude du Français de 50 ans qui, en bon chrétien, a tenté de tuer sa femme qui demande le divorce? Et pour cause, il «aime tellement sa manière de faire l’amour»!

En effet, en instance de divorce, l’homme vient d’être mis en examen et écroué après avoir voulu empoisonner sa future ex-femme en versant du white-spirit dans son thé!

N’acceptant pas l’idée de divorcer, pour la cause citée ci-haut (et bien d’autres), le cinquantenaire a tenté d’empoisonner la femme se disant qu’après lui, aucun autre ne l’aura. Surtout qu’il la connaissait si bien qu’il savait qu’elle avait pour habitude de boire sont thé quotidiennement… Il connaissait peut-être sa femme, ses petites habitudes, son style et sa manière «extravagante» de faire l’amour, mais, en matière d’empoisonnement et des produits faits pour…, il était nul, le bonhomme! Car en voulant faire son thé, la femme a vite constaté une odeur particulière venant de la bouilloire où son mari avait versé du white-spirit, (diluant à peinture qui est une substance qui ne passe pas inaperçue lorsqu’on l’utilise).

Inquiète, la femme va porter plainte au commissariat dans la foulée et les policiers vont rapidement constater la présence de white-spirit dans l’eau bouillante. Le mari a été placé en garde à vue et a avoué être l’auteur de ce geste. Puis, au tribunal, il a été mis en examen pour tentative d’empoisonnement. Il est depuis écroué pour le plus grand soulagement de sa future ex-femme qui trouve qu’il en a eu pour son compte… En fait, le bonhomme aurait pu prendre exemple sur certains des nôtres qui, sans diluant ni cyanure, «tuent» bien leurs conjoint(e)s en finissant par les avoir à l’usure! Cela s’appelle «smimmou» et c’est très efficace. En plus, son utilisation n’est passible d’aucune peine de prison! Attention, ce n’est pas une incitation au crime (punie par la loi). On constatait seulement…

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.