SOS nympho !

«Au secours! Elle fait trop l’amour». Voilà qui est bien curieux ! Qui pourrait lancer un appel pareil ? En amour, personne n’est jamais rassasié. Sauf cas spécial si vous voyez ce que je veux dire… Pourtant, en Allemagne c’est courant et quand votre conjointe a un trop grand appétit sexuel, vous pouvez appeler la police. C’est d’ailleurs, ce qui est arrivé à un artisan de 43 ans qui était lassé des demandes incessantes d’une femme de 47 ans.

Depuis qu’ils se sont rencontrés dans un pub bavarois, ils ne se sont plus lâchés. En effet, après cette rencontre, le quarantenaire a passé quelques jours chez sa dulcinée. Après avoir fait l’amour plusieurs fois, il voulait quitter le domicile de la femme qu’il trouvait assez étouffante. Seulement, cette dernière voulait qu’ils passent à l’acte une nouvelle fois avant de le laisser partir. L’homme s’est alors réfugié sur le balcon pour appeler la police.

Lorsque les forces de l’ordre bavaroises sont arrivées sur place, la femme n’a pas hésité à leur sauter dessus pour leur faire des avances !

Libérée après être passée au poste, la «mangeuse d’hommes» devra répondre de faits présumés d’«agression sexuelle» et de «séquestration».

Pourtant elle récidive. Cette fois en obligeant un autre homme à 36 heures de rapports sexuels non-stop. Sa victime est un jeune Africain de 31 ans qu’elle aurait rencontré dans un bus de ligne, avant de le faire monter dans son appartement… Une fois dedans, il ne pouvait plus en ressortir ni résister à l’appétit sexuel de sa prédatrice. Il a finalement réussi à s’enfuir et à alerter la police. Lorsque les agents ont sonné à la porte de l’appartement, l’Allemande qui était nue a proposé aux policiers un rapport sexuel de groupe !

La nymphomane a ainsi été internée dans un hôpital psychiatrique. Elle devra néanmoins répondre aux charges déjà retenues contre elle, en plus de la récidive…

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.