Bourse de Casablanca : Pourquoi une nouvelle grille tarifaire ?

Bourse de Casablanca : Pourquoi une nouvelle grille tarifaire ?

Ahmed Arharbi (à g.) et Karim Hajji lors de la présentation de la nouvelle grille tarifaire

Le réaménagement de la grille tarifaire de la Bourse de Casablanca (BVC) vise à accompagner l’évolution du marché des capitaux…

C’est ce qu’a relevé le Directeur général de la BVC, Karim Hajji, lors de l’annonce de ce réaménagement, premier, a-t-il fait savoir, depuis plus de 10 ans et qui serait applicable dès le 1er janvier 2018.

Intervenu en ce moment précis, ce réaménagement, a expliqué Hajji,  vise à rationaliser le système tarifaire de la Bourse de Casablanca et à adopter une tarification plus équitable.
Dans le but d’assurer aux opérateurs du marché une offre de services de qualité et en continuel développement, la Bourse de Casablanca s’est engagée dans une dynamique de mise aux normes et aux standards internationaux. Cette dynamique s’est traduite par la réalisation de projets structurants d’envergure.
Dans ce cadre, le DG a mis en avant l’implémentation de la plateforme technologique Millennium, la sécurisation des Systèmes d’Information, la normalisation et la sécurisation des processus, la mise en place du programme Elite pour l’accompagnement des entreprises dans leur accès au financement, la formation du grand public et des professionnels et la promotion du marché, notamment à l’international.
Aussi, pour s’aligner sur les best practices appliquées par des Bourses comparables de la zone MENA et en Afrique, la Bourse de Casablanca a procédé au réaménagement de sa tarification, précisément les commissions de séjour annuelles et certaines Opérations Sur Titres (OST), a fait savoir de son côté Ahmed Arharbi, Directeur des opérations marché – BVC.
Pour ce faire, la Bourse de Casablanca s’est basée sur un échantillon de 16 Bourses, dont 13 de la zone MENA et 3 Bourses africaines, a-t-il noté, ajoutant que la nouvelle tarification des commissions de séjour sera désormais corrélée à la capitalisation boursière annuelle moyenne des entreprises (Vs capital social auparavant).
Arharbi a également précisé que l’adoption de nouvelles tranches tarifaires permettra aux petites et moyennes entreprises (PME) de bénéficier d’une baisse significative sur les commissions de séjour.

H. Dades

Voir aussi

pjd sondages

PJD | Quelle image après dix ans à la tête de l’Exécutif ?

Le PJD sera-t-il réélu lors des prochaines échéances qui approchent à grand pas ? Les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.