C’est juste une amie!

«Tu parles !». Non, non, c’est pourtant vrai! C’est «une amie» et pas plus… «Mon œil»! Parce que tu oserais démentir les résultats d’une précieuse étude qui a démontré que l’amitié entre hommes et femmes n’était jamais dénuée d’un caractère sexuel? Il n’y a qu’à allumer sa télé pour s’apercevoir que les amitiés entre hommes et femmes tournent souvent à l’histoire d’amour. Oui, mais là, c’est de la fiction, c’est la télé et puis ce ne sont que des histoires… Ok! Alors pour les convaincus comme toi, qui affirment encore haut et fort qu’une amitié purement platonique entre deux personnes de sexe opposé est possible, une étude nouvellement parue devrait leur faire changer d’avis et reconsidérer les perspectives.

Intéressés par cette question, des chercheurs américains ont mené leur enquête. Ils ont invité 88 paires d’amis, en couple ou célibataires, à noter l’attirance éprouvée envers la personne de l’autre sexe. Les résultats ont démontré que les hommes étaient plus attirés par leur amie et qu’ils débutaient une relation avec une personne du sexe opposé, guidés par leur instinct sexuel. Ainsi, c’est le désir physique qui serait le moteur du début d’une amitié. Et qu’ils soient en couple ou célibataires, les hommes continuent de considérer leur amie comme une partenaire sexuelle potentielle ou, en tout cas, à éprouver de l’attirance pour elle. Les hommes s’imaginent aussi que leurs amies féminines auraient tendance à vouloir une relation romantique avec eux. Les femmes pour leur part ont montré le même niveau d’attraction pour leurs amis masculins. En revanche, aucune ne s’est dite intéressée par une quelconque relation. La majorité des interrogés ont admis que l’amitié avec une personne de sexe opposé leur était bénéfique, tant pour les conseils avisés que pour la confiance en soi. Toutefois, ceux qui éprouvent des sentiments secrets plus profonds se sont dit ressentir cinq fois plus de frustration que de satisfaction dans cette relation. Une tendance accentuée par le modèle renvoyée par la télévision ou le cinéma qui laisse sous entendre que l’amitié fille-garçon dévie souvent et facilement vers une relation plus charnelle.

Voir aussi

Une affaire de «Q»!

Aujourd’hui, on parlera de «Q» et non pas de «C…». Il est question de savoir …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.