C’est instinctif!

Pourquoi reproche-t-on souvent à un homme de se tourner vers une femme quand elle passe à côté de lui? Cette femme a certainement quelque chose d’attirant. Si ce n’est son parfum, c’est sa tenue, son regard, sa démarche… Bref, un tas de choses et pas toujours. Mais attention! Ce qu’on pense n’est pas à écarter non plus! Oui, les fessiers bien rebondis rendent ces hommes complètement fous. Nul n’osera le nier. Et encore moins les scientifiques! L’un d’eux, un grand de la psychologie évolutionniste, précise même que le fait que les hommes soient attirés par les femmes aux formes voluptueuses est en réalité gravé dans leurs gènes. Car, comme il l’explique, l’évolution, ce n’est pas uniquement la survie du plus fort. C’est avant tout chercher à assembler ses gènes pour avoir une bonne descendance, avec la meilleure santé possible. Et pour cela, il faut «une personne dont les gènes assurent la santé, la vitalité et la fertilité».

Car, dit-il, «si une femme a une taille plutôt fine, cela signifie dans l’inconscient masculin qu’elle n’est pas enceinte. Et si elle a des hanches larges, cela signifie que sa morphologie est telle qu’elle sera capable d’accoucher sans encombres»! En clair, la forme «sablier» représente la partenaire idéale pour recevoir la petite graine et faire plein de jolis bébés. Apparemment, les femmes avec de grosses fesses auraient également des enfants plus intelligents et elles auraient tendance à être elles-mêmes plus intelligentes. La graisse stockée dans le derrière de ces dames (la graisse glutéo-femorale) est riche en acides gras polyinsaturés (ça, c’est de la science!) qui sont cruciaux dans le développement cérébral du fœtus!
Ces femmes aux croupes généreuses seraient plus intelligentes que la moyenne et même, selon une étude américaine, plus intelligentes que les autres. Donc plus la peine de complexer sur son tour de hanches! Puis, il faut dire que les hommes n’ont pas conscience des raisons qui les attirent irrésistiblement vers ces formes! Cela se passe purement au niveau de l’inconscient et de l’instinct de survie de l’espèce… Mais quoi qu’il en soit, force est de reconnaître que c’est la vérité!

Voir aussi

Une affaire de «Q»!

Aujourd’hui, on parlera de «Q» et non pas de «C…». Il est question de savoir …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.