mardi 22 août 2017

BMCE Bank : Un RNPG record

Top management bmce

Au terme du 1er semestre 2015, le groupe BMCE s’en est bien sorti. C’est ce qui ressort de la présentation des résultats financiers du groupe pour cette première partie de l’année en cours. Avec un bénéfice net de 1,1 MMDH, comme annoncé, le groupe note que l’ensemble de ses filiales affichent des performances honorables.

Ce bénéfice net est, selon le top management du groupe, en hausse de 18% par rapport à la même période de 2014. Ceci provient à 64% de ses activités marocaines et à 28% de ses filiales africaines. Le reste (8%) provient des opérations du groupe en Europe.

Cette performance s’explique par la reprise confirmée de sa plate-forme européenne regroupant BBI Madrid, BBI Paris et BBI Londres, ainsi que de BMCE Bank International Holding.
La hausse du bénéfice de la banque marocaine, présente dans vingt pays africains à travers Bank of Africa, La Congolaise de Banque et la Banque de Développement du Mali, s’explique essentiellement par la baisse des provisions sur créances douteuses qui se sont établies à 806 MDH, soit un recul de 24% comparativement au premier semestre 2014. Pour sa part, le produit bancaire du groupe a atteint 5,9 MMDH au premier semestre 2015, soit une progression de 6% par rapport à la même période en 2014.
Commentant les résultats «exceptionnels» réalisés par le groupe au cours du premier semestre, Brahim Benjelloun Touimi, administrateur directeur général délégué de BMCE Bank, a noté que, pour la première fois, BMCE bank a réalisé un résultat net part du groupe (RNPG) dépassant le milliard de dirhams au premier semestre, en hausse de 18% par rapport à fin juin 2014. Ce résultat, a-t-il fait savoir, est la conséquence du «plan stratégique de développement qui a été mis en œuvre depuis 4 ans». Benjelloun attribue ce résultat à une «plus grande efficacité commerciale, des gains de parts de marché et des synergies intra groupe au Maroc et à l’étranger». Il a aussi relevé qu’en l’espace de 4 ans, le RNPG a plus que doublé, passant de 14% à 36%, dont 28% pour l’Afrique.
Dans les détails, les performances semestrielles de BMCE Bank battent de nouveaux records historiques. Le niveau de rentabilité semestrielle record (sans oublier le résultat net consolidé qui a aussi bondi de 16% à 1,4 MMDH) est conforté par la consolidation des performances au Maroc et la poursuite de l’expansion du groupe à l’international: en Afrique, à travers le Groupe Bank Of Africa essentiellement et en Europe, à travers la plate-forme BMCE International Holding. En effet, la banque au Maroc (BMCE Bank SA), dont les bénéfices ont atteint 903 MDH, contribue à elle seule à près de la moitié du RNPG (48%), soit 510 MDH. Les filiales africaines ont eu une part de 28% à 297 MDH, contre 14% en juin 2011. Les activités européennes du groupe ont, elles, participé pour 83 MDH, améliorant significativement leur contribution de 1 à 8% en 4 ans. Les autres lignes de métiers ont aussi renforcé leur contribution et leur rentabilité. Les services financiers, par exemple, ont contribué pour 87 MDH (+5% par rapport à fin juin 2014). La Gestion d’actifs et la Banque d’affaires ont apporté au RNPG quelque 61 MDH, soit 61% de plus qu’au premier semestre 2014. La rentabilité financière se maintient aux meilleurs standards avec un RoE (retour sur fonds propres) annualisé consolidé de 13,9%, contre seulement 8,7% à fin juin 2011.
Ce trend fondamentalement haussier de la capacité bénéficiaire du groupe BMCE Bank est le fruit de chantiers commerciaux, opérationnels et organisationnels engagés ces dernières années par le top management, selon Brahim Benjelloun. Ainsi, parmi les leviers, une efficacité commerciale accrue se reflète dans des gains de parts de marché
Sur le plan commercial, le groupe revendique sur le marché national une progression des ressources à un rythme de 10,9% (à plus de 124 MMDH), contre 4,9% pour le secteur (hors BMCE Bank), portant sa part de marché à 14,77%. Les crédits ont aussi affiché une hausse de 2% (à 105,9 MMDH), contre une progression de 0,2% pour le secteur (hors BMCE Bank), conférant au groupe une part de marché de 14,08%.
D’autre part, la capacité bénéficiaire est le résultat, a-t-on également fait savoir, d’une plus grande efficacité opérationnelle, mesurée par la baisse en 4 ans du coefficient d’exploitation qui passe de 60 à 55%, atteignant le niveau cible fixé pour fin 2015. Elle a été réalisée, en outre, grâce à la consolidation de la présence internationale du groupe BMCE Bank: la part des activités internationales dans les bénéfices RNPG a plus que doublé, passant de 15 à 36%.
Tout ceci n’a pas pu couvrir un point noir résidant en une légère augmentation de taux de sinistralité consolidé qui monte de 6,3 à 6,6%, ainsi que du ratio du coût de risque à 1%, contre 0,9% il y a 4 ans. Le nouveau plan stratégique 2016-2020 est axé notamment sur la maîtrise renforcée des risques.
Un autre signe de bonne santé du groupe a été révélé à travers l’annonce du démarrage avant fin 2015 des activités de BMCE Bank à Shanghai. Après avoir obtenu le feu vert des autorités réglementaires compétentes en Chine, ainsi que de Bank Al-Maghrib, pour l’ouverture d’une succursale à Shanghai, il ne reste que quelques formalités pour la mettre en service cette année. Le groupe BMCE Bank est d’ailleurs présent en Chine depuis 15 ans. Il est à rappeler qu’en 2000, il avait ouvert un Bureau de représentation à Pékin. Ce bureau avait été au départ considéré par les responsables de la banque comme un investissement dans un observatoire avancé d’opportunités économiques. Par la suite, il a commencé à promouvoir les relations économiques et commerciales à l’échange d’informations en œuvrant, auprès des organes de représentation des entreprises et des institutions financières chinoises, à faire connaître davantage l’économie marocaine, ainsi qu’à promouvoir les services de BMCE Bank et des autres entités du groupe, notamment les filiales Bank of Africa en Afrique subsaharienne.

H. Dades

Voir aussi

Emission obligataire de BMCE BoA : L’AMMC donne le feu vert pour 1 milliard de dirhams

Le Groupe BMCE Bank of Africa vient d’annoncer  l’émission d’un emprunt obligataire subordonné perpétuel avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.