Le plan d’autonomie, “seule option réaliste” pour régler le conflit régional du Sahara (D.Fischer)

Le plan d’autonomie seule option réaliste pour régler le conflit régional du Sahara

Le plan marocain d’autonomie est “la seule option réaliste” pour parvenir à une solution juste, durable et mutuellement acceptable pour l’avenir du Sahara, a indiqué, vendredi à Rabat, l’ambassadeur des États-Unis au Maroc, M. David Fischer.

“Ce plan encourage davantage de discussions. Il adopte l’autonomie comme cadre pour une solution qui satisfait les aspirations” des populations du Sahara, a dit M. Fischer, lors d’un point de presse au lendemain de la décision historique de Washington de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara.

Cette solution, dans le cadre du plan marocain d’autonomie, “peut et va être trouvée”, a poursuivi le diplomate américain, soulignant que le Président Trump “rejette le statu quo qui ne profite à personne” et, partant, œuvre pour une solution “sérieuse, pacifique, réaliste et crédible” à ce conflit régional créé autour de l’intégrité territoriale du Maroc.

Le diplomate a, d’autre part, fait savoir que son pays continuera à exhorter toutes les parties à s’engager de manière constructive avec les Nations-Unies et à réfléchir à “de nouveaux moyens créatifs et réels pour faire avancer le processus de paix”.

Il a, d’autre part, souligné que les États-Unis vont poursuivre les efforts pour la désignation d’un nouvel envoyé personnel du Secrétaire général de l’Onu pour le Sahara en vue de “faciliter cette solution importante”.

M. Fischer a, par ailleurs, a affirmé que l’annonce importante faite jeudi représente l’un des moments “les plus importants” dans l’histoire des relations d’amitié maroco-américaines vieilles de plus de 200 ans.

La décision historique des États-Unis de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara a été annoncée jeudi lors d’un entretien téléphonique de SM le Roi Mohammed VI avec le président américain, M. Donald Trump.

A titre de première concrétisation de cette initiative souveraine de haute importance, les États-Unis ont décidé d’ouvrir un consulat à Dakhla, à vocation essentiellement économique, en vue d’encourager les investissements américains et contribuer au développement économique et social, au profit notamment des habitants des provinces du Sud.

LR/MAP

Voir aussi

Etats Unis Onu Sahara Marocain

Les Etats-Unis informent le Conseil de sécurité et le SG de l’ONU de leur reconnaissance de la marocanité du Sahara

L’ambassadrice, Représentante permanente des Etats-Unis auprès des Nations-Unies, Mme Kelly Craft, a informé officiellement le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.