lundi 19 août 2019

Galerie H : Eco-responsables ou rien !

galerie_h_casablanca

Quelques jours après la COP22, au cours de laquelle le Groupe Holmarcom s’est illustré, dans l’espace Solutions et Innovations de la Zone Verte, par une présentation des créations éco-conscientes de 17 designers marocains, la Galerie H présente sa nouvelle exposition à Casablanca.

Pour la quatrième fois depuis sa création en février 2015, la Galerie H donne la chance à une sélection de créateurs marocains, décorateurs, stylistes ou designers, invités à se replonger dans l’univers du design et à collaborer avec le monde des artisans sur la base d’une thématique définie.

C’est «naturellement» en réponse aux enjeux qui ont été ceux du Royaume du Maroc, hôte de la 22ème Conférence des Parties, que le sujet imparti a été pour cette édition «Artisanat et Design Eco-responsables». Cinq créateurs ont été choisis pour s’y confronter: Younes Duret, Khalid El Bastrioui, Wafaa Kiran et le duo QA (Taha El Qortbi & Ayoub Ariba).

Résolument tournés vers l’environnement et l’avenir, tous ces artistes ont en commun une inspirante effervescence créative verte, éco-responsable, certes, mais aussi éco-citoyenne. Œuvres novatrices, techniques respectueuses de la planète et matériaux nobles et recyclés nous invitent à mener une véritable réflexion et une prise de conscience collective sur le thème de la création et de l’écologie.

Younes Duret, designer installé à Marrakech, accompagne, depuis plusieurs années, industriels, professionnels et particuliers dans leur démarche de design global, de design produit ou d’espace. Fondée dès l’origine sur un concept innovant d’inter-culturalité, entièrement made in Morocco, sa démarche croise aujourd’hui les préoccupations de durabilité. A travers le choix de matières premières locales et l’intégration des processus de création et de fabrication, ses nouvelles créations recherchent, derrière leur apparente beauté, un impact négatif minimal sur l’environnement.

Voir aussi

Biennale de Rabat : L’art contemporain féminin à l’honneur

La ville de Rabat abritera, le 24 septembre prochain, sa première Biennale d’art contemporain, qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.